De la maitrise pour les filles du PSTFR

De la maitrise pour les filles du PSTFR.

Pour ce match retour de fédérale1, les terrains carbonnais étant impraticables. C’est à Lavernose-Lacasse que le Pays Sud Toulousain Fémina Rugby a dû se déplacer pour recevoir son homologue de Toulon.

Au match aller dans le Var, c’est sous une grosse chaleur et avec un terrain sec, que les Haut-Garonnaises avaient subi les assauts des Toulonnaises et perdu la partie. Mais dimanche dernier, avec pluie, grêle et pelouse très grasse la physionomie de la partie fut différente. Si, dès la 7ème minute Toulon menait 10 à 0 (une pénalité, un essai transformé), la réaction de nos joueuses fut à la hauteur de l’enjeu. Les « rouge et noir » du PSTFR s’échinèrent en défense. Elles s’attachèrent à récupérer des ballons, permettant ainsi à Mimi de pointer un essai non transformé. Le score à la mi-temps : 10 à 5.

Dès la reprise les filles du Fémina, conscientes de leur potentiel physique, s’acharnèrent à mettre à mal la défense adverse. Mais dans ce contexte, cette terre argileuse qui collait aux crampons, ces filles du bord de mer, plus habituées à la cueillette de la lavande qu’au ramassage des patates, virent leurs forces les abandonner. La suite fut tout à l’avantage des locales qui, après d’âpres combats, faisant preuve de patience, prirent le match à leur compte. Elsa par 2 fois alla à dame, inscrivant un doublé à la 54 et 64ème minute. Mimi passa une transformation. Le score en fin du match était de 17 à 10 pour des Princesses boueuses, fatiguées mais heureuses de ce résultat.

Bravo à ces filles qui vont se reposer un peu avant un déplacement à Montpellier le 17 Février et la réception de Gaillac le 3 Mars.

 

 

 

 

Mots-clés :

Articles en relation :

2 réponses

  1. « ces filles du bord de mer, plus habituées à la cueillette de la lavande qu’au ramassage des patates » .. Ouai enfin .. à l’aller elles se sont prise une belle petite branlée… 19 à 7… Sans doute que les Fémina était pas habitué au soleil et à l’air marin!

  2. « ces filles du bord de mer, plus habituées à la cueillette de la lavande qu’au ramassage des patates, virent leurs forces les abandonner » Oui enfin à l’aller les toulousaines n’e sont pas habituées au soleil et l’air marin .. Car bon petit branlée de 19-7 à l’extérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :