« Eductour (raccourci anglais pour educational tour), est un voyage découverte proposé gratuitement, ou à un prix dérisoire, à des agents de comptoir par des tour-operators. Un eductour dure généralement quelques jours. Il a vocation à faire découvrir une destination, des lieux d’hébergements et également les attractions/excursions d’une destination (définition donnée par définitions marketing) ». Voilà pour la définition.

Les agents de comptoir sont dans notre cas les conseillères en séjour touristique de la communauté de communes Cœur et Coteaux du Comminges. Elles sont dix à s’être donné rendez-vous au bureau d’information touristique (BIT),  de Montréjeau et viennent d’Aurignac, Boulogne-sur-Gesse, L’Isle-en-Dodon, Saint-Gaudens et bien entendu Montréjeau.

« Une demi-journée avait déjà été organisée sur Saint Gaudens », confie Manon Bergès du BIT d’Aurignac, instigatrice de ces journées découvertes. « Après Montréjeau, ce sera au tour des autres bureaux d’organiser ces évènements ». Plusieurs buts pour ces rassemblements. Tout d’abord, créer du lien entre les différentes équipes, découvrir le mode de fonctionnement de chaque bureau, mettre en place des procédures communes pour un meilleur accueil du public. Ensuite, acquérir des connaissances sur les territoires autres que le sien. Dans la bastide royale, les conseillères sont allées à la pâtisserie Subervielle déguster le millasson, spécialité de la maison depuis 1871. Ensuite, leurs collègues montréjeaulaises leur avait préparé un geocaching, sorte de chasse au trésor ayant pour but de découvrir des objets cachés dans différents endroits du centre-ville, qu’elles ont ainsi découvert en s’amusant.

Un petit tour par le bureau montréjeaulais où elles ont fait pour la plus part connaissance avec les équipements de tourisme handicap destinés aux malvoyants et malentendants. Visite de l’Hôtel de Lassus réalisée par Carole Pays. L’après-midi, après un déjeuner au Citron Bleu, deux autres visites, l’une au château de Valmirande et l’autre au camping Midi-Pyrénées.

« En fait, cette journée est un test », indique Manon. « Les autres seront calquées sur celle-ci. A chaque fois, nous aurons un site majeur (ici Valmirande) et un hébergeur qui pourra être autre qu’un camping ». Une autre journée à Montréjeau est prévue fin du printemps ou début de l’été afin de faire découvrir la base de loisirs, le lac ainsi que son pavillon bleu.