Lors de la session du mardi 16 octobre, les élus départementaux ont voté une aide exceptionnelle de 500 000 € pour les agriculteurs haut-garonnais victimes des intempéries de 2018.

Cette aide, soumise à des conditions de revenu, sera allouée aux agriculteurs qui justifient de dégâts majeurs liés aux événements météorologiques. Les épisodes d’orage et de grêle du mois d’avril, ainsi que les pluies violentes du mois de juillet ont touché un grand nombre d’exploitations agricoles dans le département. Les fortes baisses de rendement sont très préoccupantes et mettent en péril la pérennité économique de certaines exploitations.

En juin 2018, le Conseil départemental a demandé à la préfecture de la Haute-Garonne l’ouverture de la procédure de reconnaissance “en calamité agricole” pour perte de fonds et perte de récoltes, afin que les agriculteurs concernés puissent bénéficier de subventions du Fonds National de Gestion des Risques en Agriculture. Le classement d’une centaine de communes est aujourd’hui à l’étude et devrait aboutir en décembre 2018.

Fortement engagé auprès des agriculteurs haut-garonnais, le Département mobilise également ses 26 conseillers agro-environnement sur le terrain afin d’accompagner individuellement les exploitants en difficulté.
Le Conseil départemental est pleinement engagé auprès des agriculteurs haut-garonnais qui doivent faire face à un contexte économique difficile. Les aléas météorologiques représentent une réelle menace pour les exploitants déjà fragilisés. C’est la raison pour laquelle, le Département a décidé d’apporter un soutien financier exceptionnel aux agriculteurs les plus en difficulté touchés par les intempéries. Par ailleurs, le Conseil départemental alloue chaque année près de 2 millions d’euros d’aides à l’agriculture” souligne Georges Méric.