Du 16 au 21 juillet derniers, le foyer des jeunes d’Ibos et le CAP jeunes de Cazères, soutenus par le LEC Grand sud, ont rassemblé leurs idées pour étudier une liaison-promenade entre le village et l’oppidum, afin de valoriser le site.

Pour ce faire, trois filles et douze garçons (âgés de 11 à 15 ans) de Cazères ont séjourné à Ibos pour concrétiser le projet d’accessibilité à l’oppidum. Sur place, ils étaient encadrés par Caroline Lacaze (directrice du foyer des jeunes), Isabelle Marque (directrice du Cap Jeunes) et Thomas Ailloud (animateur du CAP jeunes). « Débroussaillage et nettoyage du sentier sont allés bon train pendant six journées éprouvantes sur le plan physique, mais riches en découvertes. Les associations d’appréciations pour créer un panneau d’information historique sur le GR10, et une planche de BD avec David Sanjaume, « Imaginons la vie de l’oppidum », ont engendré une excellente ambiance dans le groupe. Ce dernier a même décidé d’une inauguration festive du chantier. Ainsi, le lunch concocté par ces jeunes, qui ont mené à bon terme le chantier, était une appétissante cascade de plats aux couleurs estivales » explique Isabelle.

Jeanne Peghini, déléguée au patrimoine au nom de la municipalité, a été ravie de vivre ce moment célébrant l’aboutissement d’un projet longuement mûri et réalisé par des jeunes. « La protection et la conservation du patrimoine local sont vivement encouragées et soutenues par le conseil départemental, la commune, la CAF, ainsi que la direction de la cohésion sociale, et le dispositif chantier de jeunes… un bel exemple de réalisation. Les adolescents souhaitaient comprendre l’histoire du village, son patrimoine et apprendre à travailler ensemble tout en profitant de vacances au camping avec la piscine. Challenge réussi selon eux ! » conclue Isabelle.