Un nouveau Comité de l’eau s’est tenu le 12 septembre.

Malgré une situation hydrologique exceptionnellement favorable pour la fin de l’étiage 2018, nous devons tous rester mobilisés et poursuivre les actions visant un retour à l’équilibre quantitatif dans les années à venir.

Le préfet de la Haute-Garonne a donc réuni le 12 septembre 2018 le septième Comité de l’eau de l’année, dans l’optique de faire le point sur la situation hydrologique.

Contrairement au mois de juillet, la situation au mois d’août a été déficitaire par rapport à la normale en termes de cumuls de précipitations sur les bassins de la Garonne et de l’Ariège.

En conséquence, les débits des cours d’eau ont nettement diminué à la fin du mois d’août. Des premières mesures de restrictions d’usages concernant l’irrigation ont d’ailleurs été mises en place à partir de 29 août sur les petits cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions sont toujours en vigueur. Sur les grands cours d’eau, les débits sont néanmoins restés soutenus, proches des normales.

Le début du mois de septembre a apporté des cumuls importants de précipitations (jusqu’à 50 mm sur le sud du département dans la journée du 5 septembre) ce qui a permis de réactiver les débits de la plupart des cours d’eau.

La situation hydrologique reste donc favorable, d’autant plus que les barrages ont un niveau de remplissage très satisfaisant (supérieur à 70%). Des lâchers d’eau pourraient être envisagés au titre du soutien d’étiage si la situation venait à se dégrader dans les prochaines semaines.

Cette situation conjoncturelle ne doit pas faire oublier que le département connaît des déficits récurrents, qui devraient s’aggraver avec le changement climatique en cours. Il convient donc de poursuivre activement les actions engagées pour anticiper la gestion des années à venir et retrouver un équilibre quantitatif durable dans le département.

Vous pouvez consulter les communiqués de presse précédents à l’adresse : www.hautegaronne.gouv.fr/communiques