“Hommes et dieux aux carrières antiques de Saint-Béat” Musée archéologique départemental – Les Olivétains Saint-Bertrand-de-Comminges.

Samedi 16 juin à 11h30, le président du Conseil départemental Georges Méric, représenté par Patrice Rival, inaugurera l’exposition “Hommes et dieux aux carrières antiques de Saint-Béat” au Musée archéologique départemental (espace d’exposition de l’ancienne Gendarmerie), à Saint-Bertrand-de-Comminges.
Cette exposition, qui est présentée jusqu’au 30 septembre, sera l’occasion de découvrir les carrières de marbre antiques de Saint-Béat, l’histoire des recherches archéologiques du Mail aux Figures, les hommes et leur travail dans les carrières ou encore les dieux honorés au sein des carrières.

Les vestiges antiques de l’atelier de carriers de Saint-Béat ont été mis au jour en 1946, sur le versant nord de la montagne de Rié, dont la paroi, percée de niches et gravée de figures humaines, aurait été transformée en sanctuaire.
De nombreux autels votifs y furent trouvés, émanant, pour certains, d’individus isolés ou de groupes professionnels, offerts, pour d’autres, aux dieux à l’occasion d’événements liés au travail du marbre.

La redécouverte et l’acquisition en 2016 par le Conseil départemental de la Haute-Garonne du plus beau de ces autels, qui avait disparu peu après sa découverte en 1946, permettent aujourd’hui une nouvelle approche des carrières antiques de Saint-Béat.
Le musée archéologique départemental organisera également, le dimanche 15 juillet, une visite guidée et commentée du Pujo de Géry, où subsistent quelques traces d’une petite zone d’extraction qui pourrait être antique. Le mardi 17 juillet, une conférence consacrée aux découvertes de 1946, en partenariat avec le Festival du Marbre, sera organisée sur le thème “Silvain et Erriape, carriers et tailleurs de pierre antiques face au métamorphisme”.

Le Musée archéologique départemental de Saint-Bertrand de Comminges, créé en 1985 par le Conseil général de la Haute-Garonne, est dépositaire de l’ensemble des objets issus des fouilles menées à Lugdunum, chef-lieu de la cité des Convènes (le Comminges moderne) depuis 1920, et a pour vocation d’en promouvoir l’étude et la mise en valeur.

Exposition jusqu’au 30 septembre 2018.

Ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi, de 10h à 18h en mai, juin et septembre, de 10h à 19h en juillet et en août.

Musée archéologique départemental
Bâtiment de l’ancienne Gendarmerie
31510 SAINT-BERTRAND-DE-COMMINGES
05 61 88 31 79