A quelques jours du jour J, nous sommes allés faire le point mardi 15 avec Lucie Guichaoua, qui a accepté le poste de «Responsable Communication » au sein de l’équipe organisatrice d’AirExpo 2018.

Quel est l’ambiance ? Très forte, la pression monte ! Mais, entre autre grâce aux « ancien(ne)s » de 2017, nous sommes confiants.

Pourquoi le thème « Les pionniers d’hier et d’aujourd’hui » ? Il faut créer un lien entre les éditions successives, si possible. Après « l’avion du futur » en 2017, nous avons voulu retracer le parcours et l’évolution de l’avion depuis le Blériot XI, construit entre 1909 et 1931, jusqu’à « la volière à drones ». Ces deux extrêmes voleront d’ailleurs !

Justement, le plateau avion est-il connu ? Oui, il est défini. Le détail est sur notre site (https://airexpo.org/airexpo-2018/plateau-avion/) mais on peut insister sur la Patrouille de France, toujours fidèle, le Rafale avec sa nouvelle livrée, plusieurs Morane Saulnier différents et l’inamovible Cri-Cri. Les drones feront des démonstrations dans un hangar.

Et sinon, quelles nouveautés cette année ? Nous organisons le « Concours Avion ». Toute personne se présentant à l’accueil avec un avion réalisé sans métal et non motorisé aura l’entrée offerte. En milieu d’après-midi, le concours consistera à faire voler son « avion » le plus loin possible. Le vainqueur gagnera un baptême de l’air. Sinon, il y aura aussi des simulateurs de vol et des stands de réalité virtuelle passive.

Et sur le plan sécuritaire ? Hélas, les conditions d’accès, dictées par la Préfecture, seront aussi drastiques, voire plus, que l’an dernier. Comme dans les aéroports, les visiteurs et les sacs seront fouillés, les bouteilles seront interdites. Bref, des contraintes que la gendarmerie appliquera sans faille.

Peut-on réserver son entrée ? Oui, bien sûr, la billetterie est ouverte. D’ailleurs, nous avons créé cette année l’accès privilégié « Les Amis d’AirExpo ». Cette entrée à 30 € donnera droit à des places assises en bord de piste ainsi qu’un repas offert dans l’un des Food Trucks. Sinon, nous proposons aussi des navettes depuis l’université Paul Sabatier, moyennant 10€ pour l’aller/retour. Sinon, l’accès au meeting est à 9€ sur le moment (6€ en prévente sur le site internet), gratuit pour les moins de 12 ans et 8€ pour les 12 à 18 ans.

Les 250 bénévoles vous donnent donc rendez-vous le 2 juin à partir de 10 heures sur l’aérodrome de Muret-Lherm !