Enfin un temps printanier pour cette épreuve de nage en eau vive (NEV). Ce sont 120 nageuses et nageurs qui  se sont mis à l’eau, en milieu de matinée, dans la Garonne, à hauteur du bois de Castres. Une descente de 9 kilomètres les a amené jusqu’à Noé. Vers midi, participants, organisateurs et accompagnants ont été reçus au centre socioculturel par Ali Bénarfa, adjoint au maire accompagné de son homologue de Noé, Sandrine Riand.

Ils devait, tour à tour, féliciter tant les participants que les organisateurs pour le sérieux et la réussite de ces finales. Nous avons pu rencontrer Patrick Duprat, président de la commission nationale NVE de FFESSM (Fédération française d’études et de sports sous-marins). Il explique : «  Nous avons 15 commissions sportives dans notre fédération représentant les diverses disciplines que nous pratiquons comme l’apnée, la plongée, le tir sur cibles sous-marines ».

Elisabeth Dusch, membre de l’organisation de l’événement et compétitrice précise : « Parmi les participants nous avons 3 jeunes qui partent séparément des autres concurrents. La NEV est un sport très ludique qui peut être pratiqué par tous en descente de loisir. Pour cette épreuve 15 bénévoles ont œuvré dans une ambiance conviviale. 6 d’entre eux ont dû s’investir en moyenne 150h pour la préparation de l’épreuve. Notre club régional a pour nom : « Les palmes aquademiques ». Ce sport est encore méconnu, mais ceux qui le désir peuvent nous contacter pour plus d’information. Soit par mail à palmes.aquademiques@gmail.com, sur notre site www.palmes.aquademiques.fr et également sur les réseaux sociaux : Facebook : Palmes Aquademiques.

Le président de la commission régionale Occitanie Pyrénées Méditerranée, Gilles Saragoni, venu de Perpignan nous confiait : « Nous avons sur la France entière 135000 adhérents, dont 12000 en Occitane ». Après la remise des médailles aux 3 premiers des 13 catégories, un apéritif suivi d’un repas concocté par les bénévoles, était servi dans la salle des fêtes à plus de 145 convives.