Bien vieillir avec l’AJH.

Bien vieillir tout en restant à domicile, telle est la mission que s’est fixée l’AJH, association qui rajoute une corde à son arc. En effet avec l’aide financière du conseil départemental, fort de ses 60 ans d’expérience dans l’accompagnement tout au long de leur vie de personnes fragiles, avec son personnel qualifié elle s’est donnée pour mission d’organiser des actions de prévention en faveur des personnes de plus de 60 ans de notre territoire. Le souhait des dirigeants d’AJH, c’est d’apporter un plus à ces personnes qui se sentent toujours actives, qui sont sédentaires, entourées ou très isolées, mais qui ont un besoin naturel de communication. Le constat national est que beaucoup de personnes de 60 ans et plus, ne souhaitent pas intégrer un EHPAD. Que d’autre part, 64% d’entre elles ne voient pas souvent leur famille, pour des raisons diverses.

La Conférence des financeurs de la prévention d’autonomie a répondu favorablement au projet de l’AJH, comportant 3 actions en faveur de ces personnes. Grâce à l’aide financière accordée, des ateliers seront mis en œuvre dans le domaine d’activités physique adaptées, de celui de la découverte culturelle, des loisirs et enfin dans celui de la nutrition.

Ce projet a été établi suite aux statistiques du moment qui font apparaitre qu’en 2035, les personnes de plus de 75 ans devraient représenter 13.6% de la population, ce qui représenterait 1.55 millions d’individus. Cette même étude laisse entendre qu’en 2050, 1 habitant sur 3 serait âgé de 60 ans et plus. La capacité des personnes âgées à faire face au vieillissement est d’autant plus réduite qu’elles vivent seules sans environnement familial ou social. Ces situations ne feront que s’accentuer.

Dans l’esprit des initiateurs du projet, l’activité physique adaptée doit permettre le maintien et l’amélioration des capacités physiques, la prévention des chutes, la limitation des affections de longues durées, la réduction de la sédentarisation, le contrôle du poids…

Pour ce qui est de l’atelier découvertes culturelles et lien social, celui-ci proposera la culture comme prétexte aux rencontres et relations humaines, voire amicales. Le dernier domaine, celui de la nutrition, sera le moyen de réapprendre ou de faire découvrir la préparation de plats simples avec des produits de saison, de poser des repères pour faire ses courses et partager des repas conviviaux.

Cette proposition de l’AJH s’adresse aux personnes concernées vivant dans notre Volvestre, mais aussi dans le Saves et le Muretain. Une première réunion d’information se tiendra à Carbonne, salle Laveran, le vendredi 16 mars à 14h30. Pour plus de renseignement, contactez Marie Josée Felix, coordinatrice du projet à Peyssies 31390, Rue Pierre Delor, en appelant le 05 61 98 62 77 ou par mail : marie-josee.felix@ajh.fr