Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a visité l’entreprise HelioFrance.

L’entreprise HelioFrance est un fabricant de systèmes solaires thermiques et d’équipements associés. Elle est implantée à Bérat.

Accompagnée de nombreux élus du secteur, elle a suivi les explications du directeur David Strehaiano, assisté de son directeur technique Julien Simonin et de Laura Bachaumard avant d’aller découvrir l’atelier.

En effet, tous les produits sont fabriqués dans cette petite entreprise de 9 personnes en tout, créée en 2008 :

La société HelioFrance produit une gamme de capteurs solaires thermiques, accumulateurs synthétiques et régulateurs. Ces produits offrent des solutions performantes et durables de chauffage de l’eau sanitaire et de l’habitat, pour des réalisations individuelles ou collectives. L’entreprise a par ailleurs fait le choix de maintenir l’ensemble de sa production localement et de privilégier la proximité de ses approvisionnements.

Pour la région Occitanie, le solaire thermique représente un volet important de la démarche « Région à énergie positive » :

Dans ce cadre, il est prévu de porter la surface des installations à 2,9 millions de m2 en 2050, contre 400 000 m2 actuellement, à l’échelle régionale. Le développement de cette technologie est en priorité envisagé pour la construction de l’habitat neuf et du logement social.

« Notre territoire possède un gisement solaire exceptionnel. Tout comme l’énergie photovoltaïque, le solaire thermique a un fort potentiel de croissance en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Je souhaite que nous poursuivions et intensifions nos efforts afin que la Région accompagne cette filière grâce notamment à des appuis techniques et des aides financières. Je suis particulièrement sensible au développement des entreprises, qui, comme HelioFrance, produisent localement, créent des emplois et sont de véritables acteurs de la transition énergétique », a souligné Carole Delga à quelques jours du déplacement.

La Région accélère pour devenir la 1° Région à énergie positive d’Europe :

En 2018, la Région poursuit l’amplification de sa politique avec près de 35 M€ investis pour la transition énergétique. D’ici 2050, l’engagement pris consiste à diviser par deux la consommation d’énergie par habitant (soit une baisse de 40% de la consommation énergétique régionale). Mais également à multiplier par trois la production d’énergies renouvelables. Véritable bras armé de cette démarche, l’Agence Régionale de l’Energie et du Climat verra le jour au premier trimestre 2018, afin d’accompagner les acteurs du territoire.