Cinq adorables sorcières venues des Baronnies ont enchanté la centaine d’auditeurs venus les écouter ce dimanche 17 décembre en l’église de Valentine.

Leurs voix mêlées ont transporté le public, des Baronnies au Pays Basque et jusqu’au Québec, de la Gascogne à la Provence en passant par l’Ariège. Enchantement de ces voix, les chants polyphoniques ont une résonance différente des chorales traditionnelles. Le chant polyphonique est en plein renouveau ces dernières années à la grande joie des sorcières d’Avezac et de Mauvezin. Ces 5 amies sont heureuses de voir la tradition se perpétuer et y participent avec enthousiasme. Pour elles, cela représente la cohésion sociale, la culture que l’on doit faire vivre et connaître.

Ces chants, pour certains à consonance médiévale, pour d’autres plus récents, ont été adaptés par ces dames pour correspondre à leurs voix. Certaines chansons ont une tonalité nostalgique mais d’autres sont vraiment très rythmées et on aurait presque envie de se lever pour danser. « Bouillon de Brouches », depuis son 1er concert en 2013, voit sa notoriété croître, et ce groupe se produit beaucoup en faveur de causes telles le Téléthon ou la rénovation du patrimoine.  Les auditeurs enchantés ont continué à échanger leurs impressions autour du traditionnel vin chaud et de pâtisseries préparées par un groupe de conseillers municipaux et de l’équipe du comité d’animation.