Championnat des Pyrénées promotion honneur à Cazères, stade Malaret.

L’UCF bat Sainte-Foy-de-Peyrolières 36 à 5 (mi-temps 29 à 0).

Pour l’Entente Cazères et le Fousseret, cinq essais de Cortiade (20ème), Jacques (25ème et 70ème), Couzinié (25ème) et Dupuy (35ème), une transformation et une pénalité de Deluc, trois transformations de Bidot.

Pour Saint-Foy, un essai de Carmona.

L’arbitrage pour cette rencontre était fait par Gaëtan Carrié du Comité des Pyrénées.

Jouée sur le terrain annexe de Malaret, cette rencontre a été dominée de la tête et des épaules par des locaux avides de ballons, du moins en première période. Les partenaires du capitaine Boyer, revanchards, adroits, incisifs derrière, évoluant derrière un pack conquérant, ont tué le match en vingt minutes inscrivant quatre essais limpides.

Une deuxième mi-temps refroidie.

La deuxième mi-temps sera plus passive. Le froid polaire a engourdi les trente acteurs. De nombreux changements ont été faits chez les commingeois. Deux blessés de plus chez les trois quarts Couzinié et Dupuy. La machine s’enrayait quelque peu. Les visiteurs, piqués au vif, jetaient leur va-tout dans le combat. Ils étaient justement récompensés par un essai. Mais ce sont les protégés de Thierry Raufast et Christophe Seguéla qui clôtureront la marque par le tonique troisième ligne, Jacques, avec un nouveau bonus offensif à la clé.

La correction des trente acteurs a facilité l’arbitrage du référé. Chez nos représentants, tout le monde a joué son rôle, en particulier la jeune charnière Dufour/Portet, étincelante.

Quant aux réservistes, ils l’ont emporté sans jouer forfait de Sainte-Foy.

Avant la rencontre, les éducateurs ont présenté l’ensemble de l’école de rugby. Les enfants avaient rendez-vous dans la soirée avec le père Noël à la salle des fêtes de Cazères.

La prochaine rencontre, après la trêve des confiseurs, aura lieu le 7 janvier 2018 à Daumazan face à l’US Arize.

Joueurs, éducateurs, dirigeants présentent à leurs supporters et à tous les sportifs de la région leurs vœux les plus sincères pour 2018.

L’équipe victorieuse de l’UCF.

KACI, SEBASTIEN, MONTELON, PARIS, LOZE, JACQUES, VIDAL, BOYER (cap.), DUFOUR (9), PORTET (10), DELUC, CORTIADE, COUZINIE, WRZOCHOL, DUPUY, MOUTON, SENTENAC, COMBES, SAINTE MARIE, MAURY, DANGLAS, BIDOT

Texte de Jean Sentenac et photos de Raoul Denax