Le recueillement était de rigueur au monument aux morts de la ville.

Samedi dernier, les membres de la municipalité, les autorités militaires, les anciens combattants et  quelques membres de notre communauté se sont retrouvés place de la République, devant le monument aux morts pour un hommage aux morts civils et militaires des conflits du Maroc, de la Tunisie et de la guerre d’Algérie. A cette occasion, en fin de cérémonie, l’un de nos policiers municipaux, Joaquim Sorro, devait recevoir des mains du responsable local de l’Union Nationale des Combattants (UNC), la médaille du combattant pour son engagement volontaire à l’âge de 19 ans dans les troupes françaises au Kossovo. Un apéritif devait être servi à la mairie à la suite de cet événement.