PYCAOU (Pyrénées Comminges aide aux orphelins d’Ukraine) mène une action humanitaire dans ce pays indépendant depuis 1991, tristement célèbre depuis 1986 avec la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Ce jeune état, situé à 3 heures d’avion de notre pays, traverse une période difficile où 35 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

François Rondet, chirurgien dentiste, est parti en compagnie de son épouse Tereze en 2002 dans le nord de l’Ukraine à la demande d’une association humanitaire parisienne. Son objectif de départ était d’établir un bilan bucco-dentaire et pratiquer les soins nécessaires dans un orphelinat internat. Les orphelinats dans ce pays sont nombreux dans un état qui n’autorise pas un suivi convenable aussi bien au niveau de l’alimentation, l’habillement, l’éducation et l’entretien des bâtiments en particulier.

Les enfants scolarisés de 7 à 16 ans sont ensuite plongés dans la vie active sans formation particulière.

François et Tereze, à partir de l’association créée, accueillent depuis 2003, pendant l’été, des enfants ukrainiens. Leur but est d’accompagner des enfants de 3 orphelinats (Tchernigov, Gorodnia et Cherechenky ) pour leur permettre d’accéder à une formation professionnelle technique ou supérieure avec un pouvoir très important ensuite de s’intégrer socialement dans leur pays.

Chaque été, des enfants ukrainiens sont accueillis pendant 3 mois au sein de familles commingeoises pour des séjours réparateurs grâce à une alimentation saine et équilibrée avec l’affection qui leur manque, au contact d’une unité familiale. Un réseau de santé grâce à un partenariat avec des médecins, radiologues, opticiens, infirmières… donne la possibilité d’établir un bilan de santé complet pour chacun de ces enfants.

Une belle et noble initiative que l’association PYCAOU tente de mener à bien en organisant de nombreuses manifestations avec l’appui de mécènes sensibilisés à cette cause.

Au printemps 2018, les adhérents de l’association envisagent de rénover et meubler des dortoirs de l’internat de Tchernihiv. L’association commingeoise «Comminges Sans Frontières» n’est pas restée insensible à ce projet et son édition Cabaret du 24 mars 2018 devrait se joindre à cet élan de solidarité. Les Commingeois sont des gens généreux qui ne sont pas à court d’idées …

Des actions pour financer les projets…

Précisons que l’association PYCAOU soutient, accueille mais parraine aussi des élèves pour leur permettre de poursuivre leurs études et former des cuisiniers, pâtissiers, serveurs, boulangers…Une aide financière de 25€ par mois sur 3 ans permet à un jeune d’accéder à un diplôme. PYCAOU collecte et recycle des cartouches d’encre dans le cadre d’une opération «Cartouches solidaires» qui finance un billet d’avion pour un enfant et collecte des vêtements.

Pour toute information complémentaire, on peut contacter l’association basée à Saint Bertrand de Comminges au 06 13 15 89 18.