On aurait pu croire, de prime abord, que jouer une commedia dell’arte au sein de la cathédrale de Rieux Volvestre aurait quelque chose d’étrange, voire de subversif pour les esprits les plus chagrins. Il n’en a rien été. Un joli spectacle de qualité ne déparait pas dans un cadre sacré, de partage et de tolérance.

A l’invitation de l’association Tour Art Collectif, la cathédrale Sainte Marie accueillait donc samedi soir l’Amfiparnaso. Ce spectacle musical était présenté par un chœur de dix chanteuses et chanteurs, soutenus par un luthiste et dirigés par Jacques Michel, chef de chœur.


Les choristes, certains professionnels, d’autres amateurs, se sont impliqués avec passion et humour, dans le récit des péripéties amoureuses d’Isabella, de Lélio et du docteur Gratiano.


La polyphonie aux accents de Renaissance italienne était mise à la portée de l’assistance contemporaine par une astucieuse mise en scène de Pierre Marassé : des commentaires assortis de pop-ups (tels ces livres d’enfants aux décors 3D) venaient illustrer, avec un humour très apprécié du public, les situations comiques de commedia dell’arte.

Photo Pierre Rieu