L’UCF en championnat des Pyrénées promotion honneur.

L’AS Montesquieu bat l’Union Cazères et le Fousseret 18 à 12 (mi-temps 8 à 5 pour Montesquieu).

Du côté de Montesquieu, deux essais de LLORENS (40ème) et VIALLA (50ème), une transformation et deux pénalités de VIGNAUX.

Du côté de l’UCF, deux de SALIS (20ème) et DELGADO (60ème) et une transformation de PORTET.

Arbitre Monsieur EL BAKOURI (Comité des Pyrénées)

Le stade des Capucins affichait complet pour ce choc entre leaders de la poule. Handicapé par l’absence de quelques pièces maîtresses, l’UCF attendait néanmoins le voisin de pieds fermes. D’entrée de jeu, ce sont les visiteurs qui s’installent dans le camp des recevants. S’en suit une pénalité du N°15 VIGNAUX.

Les packs se neutralisent au centre du terrain. Sur un ballon de relance, l’arrière Baptiste SALISSE mystifie la défense adverse et pointe un splendide essai. Juste avant la pause sur un ballon porté, le talonneur LLORENS rend la monnaie de la pièce par un essai portant le score 8 à 5.

La deuxième mi-temps sera tout aussi indécise. Montesquieu mieux organisée s’appuyant sur une seconde ligne expérimentée avec AMIOT en fer de lance offrait de bons ballons aux flèches INARD et VIGNAUX. L’ailier VIALA sur un essai de débordement conclu la domination des siens 18 à 5. Un vent de révolte souffle enfin dans les rangs cazériens. Sous l’impulsion du N°9 PORTET, le pack prend le dessus sur son vis à vis. Rentré à la pause le pilier DELGADO concrétise par un nouvel essai 18 à 12.

Une fin de rencontre crispante pour l’UCF.

La fin de rencontre s’annonce crispante. Les rouges et bleus campent dans le camp montesquivien. Par excès de précipitation en touche, ils gâchent deux occasions franches d’essais. Les visiteurs cassent le rythme. Leur expérience, leur maîtrise font la différence face à la jeunesse locale. Les cazériens et fousserois n’ont rien à se reprocher, quelques petits détails sont à régler.

Dès dimanche à Ramonville, ils vont soyons en persuadés rectifier la mire. Maigre consolation, ils empochent le bonus défensif qui les maintient dans le trio de tête.

L’équipe réserve a rendu une copie parfaite avec un succès probant 45 à 3 avec pas moins de sept essais à la clé. Elle aussi est à la bagarre pour la qualification. L’hiver promet d’être rude.

L’UCF remercie tous les sponsors d’avoir honoré de leur présence cette belle journée. La “garden partie” et “la daube” eurent un franc succès. Bravo aux organisateurs.

Avant le coup d’envoi des équipes fanions la mémoire de deux personnages a été évoquée : Emma ROQUES, épouse de Camille ROQUES, Président fondateur du rugby club fousserois. Et Pierre GROS, co-fondateur de l’US cazérienne, joueur emblématique. Le rugby perd de grands ambassadeurs et de bonnes personnes.

 

Texte de Jean Sentenac et photos de Raoul Denax