Jean Louis Puisségur, maire de Pointis Inard se soucie du bien vivre de ses concitoyens.

Pour qu’un village vive, il lui faut du service public, des commerces de proximité et des associations actives. La poste est un service de proximité très important. Pour éviter sa fermeture, monsieur le maire a cherché des solutions. Il héberge le bureau de poste et a mis en place le système du facteur-receveur qui permet tous les après midi de répondre aux besoins des habitants. Une coiffeuse est, elle aussi, hébergée pour un loyer modéré. Ainsi on peut venir prendre soin de soi sans avoir à se déplacer. Important quand on prend de l’âge.

Pour maintenir les services, il a facilité l’installation d’un jeune couple d’épiciers qui proposent des produits locaux de qualité. Ils ont un tel succès qu’il faudra même envisager de leur trouver un local plus grand. Pour les petits, et les grands d’ailleurs, un parc avec des jeux est agréablement aménagé. Comme la vie d’un village c’est sa mairie mais aussi son patrimoine, de gros travaux ont été entrepris pour la restauration de son église.

Le cœur de village, c’est aussi le café très connu de Jérôme Coassin qui sait faire l’animation et organise toujours de nombreuses animations fédératrices de la jeunesse, des moins jeunes également. En bon gestionnaire, Jean Louis Puisségur se refuse d’augmenter les impôts ou d’endetter sa commune. Il a construit ou rénové des logements dont la location permet des activités dans son très cher village où il fait bon vivre. Un village à son image où règnent la convivialité et le savoir vivre ensemble avec une attention particulière pour le social.