Il y avait foule pour accueillir Georges Méric, président du Conseil Départemental de la Haute-Garonne, à la salle du Bois de Castres à Carbonne. De très nombreux élus, présidents d’associations, chefs d’entreprises et toutes les forces vives du Volvestre avaient souhaité être présents pour cette réunion de partage et d’échange. Venu avec tout son staff, le président a d’abord laissé la parole à Bernard Bros, maire de Carbonne, et à Denis Turel, président de la Communauté de Communes du Volvestre, qui ont prononcé des mots de bienvenue chaleureux .

Depuis son élection, Georges Méric a imprimé en profondeur son empreinte humaniste au sein du conseil départemental de la Haute-Garonne. Défendeur de la citoyenneté et de la laïcité, adepte sans réserve de la démocratie participative et de la défense de la culture pour tous, il a mis les valeurs républicaines au centre de son action.

C’est dans un esprit de solidarité envers les différentes collectivités territoriales et les mairies quelque peu malmenées par un pouvoir central qui ne s’inscrit que dans un volet économique très contraignant, que la réunion s’est déroulée. Georges Méric a présenté l’action menée par le département pour aider au développement du territoire. Il a abordé les initiatives et les projets mis en œuvre par le conseil départemental pour soutenir l’aménagement du terroir, déployer le haut débit et pour accompagner la transition énergétique.

La partie officielle de la réunion a été close par le jeu des questions/réponses. Tous les participants étaient unanimes pour reconnaître le bien fondé d’une telle rencontre qui a été fort appréciée de tous.

Les échanges ont pu se poursuivre de façon moins formelle dans une convivialité chère aux Volvestriens et Volvestriennes.

Ces réunions s’inscrivent dans un cycle de 16 rencontres avec les 14 Communautés de communes et les 2 Communautés d’agglomération de la Haute-Garonne, jusqu’à mi-décembre 2017. Visiblement, le département veut jouer tout son rôle et montrer que cette collectivité est un échelon incontournable et essentiel pour le bon fonctionnement de notre vie locale.