Lézat et l’Union Cazères et le Fousseret font match nul 18 à 18 (mi-temps 15 à 11 pour l’UCF).

UCF : deux essais de PAGES (3ème et 22ème), deux pénalités de DELUC et PORTET et une transformation de DELUC

Lézat : deux essais, deux et une transformation

arbitre : M. PUJO-AIZPURU (comité des Pyrénées)

Championnat des Pyrénées promotion honneur à Lézat.

Les gens de l’UCF repartent de Lézat frustrés tant leur domination fut flagrante durant les trois quarts de la rencontre. Les partenaires du capitaine BOYER ouvraient le bal dès la troisième minute par une attaque rondement menée, conclue par l’anguille PAGES. Dans la foulée à la cinquième minute sur un ballon contré dans l’en-but égalisaient par un essai “casquette”, puis prenaient l’avantage sur pénalité. DELUC sur un geste d’anti-jeu, puis PAGES par un magnifique essai redonnaient de l’air aux visiteurs. Lézat recollant au score 15 à 11 à la pause.

La deuxième mi-temps sera plus hachée et parfois rugueuse. Les locaux malmenés, dominés dans l’élaboration du jeu, usaient de plaquages litigieux trop rarement sanctionnés pas le référé. Tour à tour les pièces maîtresses PAGES, DELUC, ARROUY sortaient sur blessure, mais leurs camarades ne s’en laissaient pas conter. PORTET le métronome portait le score à 18 à 11. La cause semblait entendue. Après des arrêts de jeu interminables, à la 86ème minute, nos représentants encaissaient l’essai assassin redouté de l’égalisation.

Les recevants pouvaient s’estimer heureux. Ce bon résultat somme toute conforte les poulains de RAUFAST et QUINOU en tête de la poule en compagnie de Montesquieu, prochain adversaire de l’UCF ce dimanche 19 novembre  stade des Capucins à Cazères. Cette affiche alléchante doit drainer un nombreux public.

Un repas réunissant tous les sponsors de l’UCF est programmé pour cette journée que nul ne doit rater.

L’équipe réserve s’est inclinée par le plus petit bout 10 à 9. Après une entame délicate, elle a fini en trombe. Volontaire et talentueuse comme son ainée, elle finira par recueillir les fruits de son travail. Là aussi l’arbitrage n’a pas toujours été cohérent!!

Texte de Jean SENTENAC et photos de Raoul DENAX