« Sans homicides fixes » de Thierry Benoit

Rencontre dédicace le samedi 25 novembre de 9 heures 30 à 12 heures à la médiathèque de Montesquieu Volvestre

« Le gendarme tenait son arme à bout de bras. En déplaçant ses jumelles, Mehdi suivit la direction du pistolet. Il eut à peine le temps d’apercevoir la vache. Le sang gicla entre les deux cornes, l’animal s’effondra et il entendit le coup de feu avec le léger décalage dû à la distance. Sans jeter un coup d’œil au bovin, les militaires se précipitèrent vers une touffe de ronces à quelques pas de l’animal. Mehdi chercha en vain l’objet de leur agitation, jusqu’à l’entrée en scène des sirènes : une demi douzaine de véhicules prioritaires approchaient. Il était temps de mettre les voiles. »

A part l’alcoolisme, Mehdi, n’a rien d’un habituel héros de roman policier. Il n’est ni flic, ni détective, ni journaliste… SDF toulousain, récemment sédentarisé en Ariège, il est accusé d’un meurtre particulièrement sauvage. Traqué, il va devoir, pour tenter de se disculper, mener sa propre enquête, sans moyen d’investigation, sans relation, sans argent, sans voiture, sans portable, sans abri…

Son salut viendra d’autres personnages qui se greffent sur l’enquête pour des raisons très diverses : un vieillard misanthrope et une Anglaise « bipolaire », une femme d’action collectionneuse de chats et un gardien de musée mycologue, une jeune femme à la violence débridée… Ils vont mener trois enquêtes parallèles en suivant des pistes très différentes qui semblent toutes mener à des impasses mais qui apporteront chacune leur part de vérité.

Leurs recherches les conduisent à se confronter aux histoires et aux rumeurs qui circulent dans le Volvestre, petite région de coteaux du sud toulousain, à cheval entre l’Ariège et la Haute-Garonne. Ajoutons qu’une statue, un château, un bœuf et un chien jouent un rôle non négligeable dans ce roman.

Son auteur, Thierry Benoit, habite le Volvestre depuis plus de vingt ans. Il a exercé plusieurs métiers, de journaliste à menuisier. « Sans homicides fixes » est son premier livre.

616 pages, 14,50€, Editions Cairn (coll. Du Noir au Sud).

SHF_AfficheMontesquieu