Les entraineurs des Séniores du PSTFR se confient.

Dimanche dernier, avant que ne débute le premier match de la saison pour les filles du PSTFR face à Dax, nous nous sommes entretenus avec les entraineurs Jérôme Audoubert et Philippe Monnereau.

Il y a du changement au sein du groupe, qu’en pensez-vous ?

Effectivement il a eu des départs importants notamment Aurélia Cellier, ex internationale, Guewen Urbe, internationale à XIII, la capitaine Amandine Breque, pour ne citer qu’elles. Des pièces maitresses difficiles à remplacer. Nous sommes toutefois satisfaits du recrutement, 41 filles sont présentes. Il y a parmi elles beaucoup de débutantes.

Comment comptez-vous gérer cet important groupe ?

Si toutes ces jeunes filles se sont engagées avec notre club, c’est pour jouer et, pour les profanes, apprendre. Aussi nous nous sommes attachés les services de Christian Raymond pour entrainer une section à 7, afin de faire jouer tout le monde. Nous pensons les faire jouer en levée de rideau des matchs de championnat.

Comment voyez-vous se profiler cette saison ?

Nous pensons que ce sera difficile. Nous sommes dans une très grosse poule (NDLR : Poule 3 –Fédéral 1). Castres qui descend d’Armelle Auclair, second niveau national, le Stade Toulousain et Blagnac qui est champion de France, des équipes qui sont la réserve de leurs équipes 1. Puis nous avons le Stade Montois qui, comme nous, était finaliste la saison dernière. Nous retrouvons Gaillac et Pau, rencontrés l’an passé. Enfin Dax, match de tout à l’heure, annoncé comme une grosse écurie.

Quel est comportement de ce nouveau groupe ?

Nous sommes très satisfaits de l’ambiance qui règne au sein du club. Pas moins de 35 joueuses se retrouvent à chaque entrainement. D’ailleurs si quelques filles veulent nous rejoindre qu’elles n’hésitent pas à nous contacter : Jérôme 06 75 31 37 80 ou Philippe 06 36 92 94 14.

Une capitaine ambitieuse !

Cette saison, c’est Manon Laurac qui s’est vue attribuer la lourde charge de mener les séniores du PSTFR au combat. Nous l’avons rencontrée.

C’est votre premier capitanat, vos impressions ?

J’avoue que c’est pour moi une fierté, mais cela me donne aussi beaucoup de pression. Bien sûr, nous avons toutes le plaisir de jouer, mais l’important pour moi c’est la gagne !

Vos ambitions pour cette nouvelle saison ?

Mon objectif, c’est d’amener l’équipe au plus haut, faire mieux que l’an passé, une saison qui fut déjà superbe.

Comment voyez-vous cette nouvelle équipe ?

Il est vrai que le départ de certaines laisse un vide, car leur compétence était indiscutable. Mais aujourd’hui une nouvelle ambiance, toujours aussi forte, unit anciennes et nouvelles joueuses. Nous avons du potentiel, à nous de le faire fructifier par le sérieux de nos entrainements. Espérons que la cohésion qui fut une arme importante l’an passé soit au rendez-vous.

Que dire de vos entraineurs ?

Doudou (Jérôme Audoubert) est très apprécié pour son charisme par ses « princesses ». Quant à Philippe, ce qui le caractérise, c’est cette soif de nous apprendre à chaque entrainement le meilleur pour nous faire aller jusqu’au bout.