ELLES :  2   Tovar Molle ( 53 ème, 86 ème )

Cazères : 2    Mehhouti (26 ème), Manenq ( 90 ième )

Face au favori du championnat, les verts ne se sont pas contentés de faire de la figuration. Certes les 20 premières minutes sont nettement à l’avantage des visiteurs qui prennent le contrôle du jeu mais sans se montrer pourtant dangereux à l’approche des buts de Combes. Cabartier ( 15ème, 21ème ), sur coup franc, tente bien de contourner une défense des verts bien en place. Hormis une frappe de Dutheil à la 18ème minute, les locaux sont au régime sec. C’est assez logiquement que Cazères ouvre la marque sur un corner tiré par Jaure et récupéré par Mehhouti ( 26ème). Les verts utilisent, avec un art consommé, les contres s’appuyant principalement sur Tovar (32ème) première grosse occasion pour l’ELLES. Les visiteurs ne parviennent pas à enfoncer le clou, et l’Entente atteint le repos avec ce court retard (0-1).

A la reprise, l’équipe locale affiche sa volonté de réagir. Hassan donne le ton d’entrée ( 46ème ) puis rate un pénalty ( 48ème ). La récompense arrive sur un très bon débordement de Villani qui, sur un centre parfait, permet à l’inévitable ” Antho” d’égaliser ( 53ème). Le rythme monte d’un ton, les verts plient mais font le dos rond. Combes s’emploie ( 71ème) sur un nouveau coup-franc de Ribeiro, Couzinet ( 80ème) est tout prêt de donner l’avantage aux cazériens mais le réalisme des locaux va trouver sa juste récompense à la 88ème sur un nouveau contre rondement mené par “Antho”. L ‘ELLES est devant ( 2-1 ) et la fin de rencontre étouffante ( dans les esprits ) va donner au cours des longs arrêts de jeu justifiés, l’occasion à Cazères d’arracher le match nul par Manenq qui marque de près ( 90ème). 2-2 au bout du compte. Le public est ravi; son équipe n’a pas rechigné à lutter pour aller au bout de ses convictions .