Il a parcouru le monde comme diplomate avant de se poser à Marestaing sur la commune de Montesquieu Volvestre. Joël Lebret, en quittant la vie active, a souhaité donner du sens à cette nouvelle page qui s’ouvre à présent dans le livre de son existence. Passionné de culture et fort des valeurs humanistes qui l’habitent, cet altruiste au grand cœur a d’abord acheté une ferme de 11 hectares. Juchée sur les collines verdoyantes du Volvestre, face à nos majestueuses Pyrénées, l’ensemble comporte de nombreux bâtiments. Avec son épouse Corine Marcien, ils ont tout transformé et, en moins d’un an, le résultat est spectaculaire. Une très grande salle d’exposition de 180 m2 avec un atelier adjacent, un appartement pour recevoir les artistes en résidence et un deuxième appartement accueillant une famille de réfugiés sont désormais opérationnels. Deux chambres d’hôtes réservées aux visiteurs de passage sont en cours de finition.

Ces réalisations ne relèvent pas du hasard. Elles sont le fruit d’une mûre réflexion et de l’écriture d’un projet qui se veut cohérent et généreux. C’est ainsi qu’est née la Société Coopérative d’Art Contemporain (SCAC) Marestaing à laquelle chacun peut adhérer s’il en partage le contenu et les valeurs qu’elle défend.

Cet été, le premier artiste en résidence est venu d’Afrique. Il s’agit du sculpteur international sénégalais Gabriel Kenzo Malou qui expose ses œuvres et en a créé d’autres durant son séjour. Catherine et Bernard Desjeux offrent également aux visiteurs de magnifiques photos au fort sens symbolique.

Le 26 juillet 2017, Kamel Alhmoud est arrivé dans ce havre de paix décidément pas comme les autres, en provenance d’un camp de réfugiés du Liban où il y vivait depuis 6 longues années avec sa famille. Cet agriculteur syrien originaire de la région d’Alep est accompagné de son épouse Fatima et de leurs deux enfants Nour, 6 ans, et Assan, 4 ans. Une nouvelle vie va pouvoir recommencer pour eux et des perspectives d’avenir illuminent le visage de ceux qui ont tant souffert.

En un temps record, la SCAC Marestaing fait désormais partie intégrante du Volvestre, de sa vie culturelle et de ses idéaux humanistes et politiques. Une initiative privée, sans aucune subvention, qui a bousculé des habitudes et qui montre que, parfois, avec de la volonté on peut déplacer des montagnes. Conficius disait d’ailleurs à ce sujet : « Celui qui déplace une montagne commence par déplacer de petites pierres »

Société coopérative d’Art Contemporain Marestaing. D40 lieu-dit Marestaing (31310)

scac.marestaing@gmail.com

facebook: SCAC Marestaing

06 58 41 99 19

La magnifique salle d'exposition de 180 m2

La magnifique salle d’exposition de 180 m2