Bastien Soula ( St-Gaudens ) et Martin Naussac ( Le Fousseret ) partagent la même passion pour les sports mécaniques. Ces 2 jeunes hommes de 27 ans ont attrapé ce virus dès leur plus jeune âge. Aujourd’hui, piloter une moto ( 1 000 cm3 pour l’un et 600 cm3 pour l’autre ) sur un circuit n’est plus un rêve mais bien une réalité qu’ils s’évertuent à entretenir même si cette passion coûte cher ! Martin effectue sa 14ème saison et sa formation d’ingénieur motoriste l’aide bien pour la mise au point des moteurs. Leurs connaissances mises en commun , ils sont donc à la fois mécanos et pilotes. C’est un ami Julien Fourest qui est à l’origine de leur rencontre ; ils travaillent et courent en duo chacun dans une catégorie différente. Ils disputent tous les deux les coupes de France Promosport ce qui les amène à fréquenter de prestigieux circuits : Pau, Nogaro, Paris, Le Mans… Ils s’entraînent moins souvent qu’ils le voudraient ( contraintes professionnelles ) mais s’éclater sur la piste pour le plaisir est un grand privilège ! C’est sur le circuit de Pau Arnos qu’ils affinent leurs performances et endurance. Pour Martin après plusieurs podiums et 2 courses gagnées le principal objectif à venir est de progresser dans la hiérarchie nationale.

Bastien et Martin en route pour la coupe de France

Le 22 et 23 juillet il  disputera la coupe de France au Mans avec l’espoir de rentrer dans le Top 10 ! Pour Bastien, après 7 podiums et 2 courses gagnées à Nogaro, être dans les 20 premiers serait déjà une belle performance. La compétition les stimule mais nos deux garçons gardent la tête sur les épaules, l’esprit lucide. Il est vrai que cela s’avère indispensable dans cette discipline exigeante. Ils n’oublient pas leurs sponsors sans qui rien ne serait possible. Pour Martin la présence à ses côtés de 2 sponsors régionaux Côté Pizzas à Lavelanet de Comminges et 3 A Automatisme à Roques sur Garonne ( sponsor commun) sont des soutiens non négligeables . Pour Bastien, le restaurant Le Français ( St-Gaudens), la carrosserie Masi ( St-Gaudens ) et Drohe Pneus à Estancarbon montrent que des commingeois leur font confiance. L’abondance d’appuis ne nuit pas et nos deux compères avouent bien volontiers que de nouveaux soutiens seraient les bienvenus. Ils ne courent pas dans la cour des grands avec les moyens appropriés , ils n’ont pas d’équipe technique à leurs côtés, mais possèdent une bonne dose de courage et leur esprit d’entreprendre fait plaisir à voir.

En attendant si Bastien et Martin cherchent dans la semaine, à sublimer les qualités de leur moto, ils se préparent à briller sur le circuit du Mans pour satisfaire une fois de plus leur passion dévorante avec un joli résultat à la clé ?