Dans ce groupe scolaire comportant maternelle et élémentaire, le premier jour de vacances ne rime pas avec silence. En effet, c’est par cet établissement que se poursuit le processus de modernisation de l’ensemble des bâtiments scolaires de la ville. Doté d’un budget d’un million d’euros sur trois ans et financé à 60 % par les subventions d’état et du département, cette rénovation porte sur les menuiseries extérieures, l’isolation phonique et thermique, la mise en conformité électrique et de l’accessibilité suivant les nouvelles normes.

Dans ces bâtiments des années 60, ce n’est pas moins de 154 ensembles de menuiseries qui vont être changés. Ils seront équipés de stores et de films occultants en partie basse. Ce chantier va occuper 10 ouvriers pendant un mois. C’est l’entreprise ABP de Villeneuve-de-Rivière qui a obtenu le marché. Son responsable, Stéphane, précise que les matériels posés sont de fabrication française. Pendant ce temps, l’entreprise Giuliani intervient sur l’accessibilité dans les écoles de la Résidence et des Caussades, ainsi qu’à la cantine centrale.

Pour Jean-Yves Duclos, moderniser les écoles n’est pas seulement un devoir, mais aussi une volonté d’apporter aux enfants bien-être, sérénité et sécurité. Et c’est bien que ce soient des entreprises locales qui obtiennent ces marchés dans le respect de la réglementation.