Ils partirent 70, mais par un prompt renfort, ils se virent 114 en arrivant à Carbonne. C’est bien des marcheurs de la Via Garona dont on parle. En effet, arrivés hier à Noé pour un bivouac convivial, les randonneurs, rejoints par des marcheurs Carbonnais et Rivois, sont partis ce matin pour un parcours de 22kms les menant à Rieux Volvestre et firent halte dans notre cité vers midi. Halte pour se restaurer et souffler avant la suite du parcours grimpant sur le terrefort avant de redescendre vers la ville étape. Parmi les marcheurs venus des quatre coins de France et même d’outre-mer, nous constations la présence de Maryse Vézat-Baronia, vice-présidente du Conseil départemental, Gérald Baude Président du CDRP31 (Comité départemental de Randonnées Pédestres31) et Didier Cujives Président du CDT (Comité Départemental du Tourisme). Nous avons pris l’avis de quelques participants.

Dominique Ringuedé, d’où venez-vous et comment trouvez-vous ce début de randonnée ?

J’arrive de Gien dans le Loiret. Je suis un randonneur confirmé. Je me suis renseigné de longue date auprès du CDRP car j’avais entendu parler du projet et souhaitais participer à l’inauguration de ce nouveau GR. Les étapes ont un kilométrage très correct. Chapeau aux organisateurs qui se donnent beaucoup de mal pour que notre séjour soit extraordinaire. Le traiteur et son personnel nous gâtent, les repas sont délicieux.

 Et vous Anne Morisset ?

Je viens de la Manche, de Barneville-Carteret près de Cherbourg. J’ai déjà participé avec le CDRP, en 2011 aux « Tours et détours en Comminges ». Je me suis fait quelques amis qui m’ont donné l’info de ce parcours. L’ambiance est agréable, les organisateurs très sympathiques. J’ai plaisir à inaugurer ce nouveau chemin de Compostelle.