Partir à la retraite, c’est toujours un moment très important dans la vie d’une personne. Le marquer par une cérémonie officielle et rituélique permet ce passage d’un fonctionnement bien connu et rôdé à un inconnu de lendemains à découvrir.

S’est entouré par ces collègues de travail du service Hébergement/Tourisme du Sivom des plaines et des coteaux du Volvestre et en l’absence de Claudine partie trop tôt rejoindre l’architecte universel que le pot de l’amitié vient de se dérouler à la maison de Pardailhan à Rieux Volvestre.

Dans son discours la co-responsable du service devait retracer la carrière de Marie Lopes arrivée le 1er avril 2002 au service accueil. Mère de trois enfants et grand mère de 6 petits enfants, cette employée dont on notait les qualités de savoir faire et de savoir être arrivait de Troyes où elle travaillait dans le secteur de l’industrie. Dans la bonneterie de luxe, elle avait été « une petite main », de celles dont les doigts d’or enchantent le monde. Douée de ses mains, elle mettait son art à disposition de la collectivité territoriale pour réaliser çà ou là des petites oeuvres de déco ayant à cœur de transmettre ses connaissances professionnelles.

Demeurant à Cazères, elle rêve de larguer les amarres pour se partager entre les joies du camping à Cierp et les voyages qui ne manqueront pas de la conduire vers un Portugal qu’elle affectionne particulièrement.

Longue vie et longue route à celle dont une porte vient de s’ouvrir vers l’Avenir.