Air’Expo a vécu, et même bien vécu. Avoir plus de 10 000 visiteurs alors que le temps était instable, que le climat sécuritaire est élevé au plus haut niveau et que la Patrouille de France était aux Etats Unis est un réel succès pour les organisateurs.

Il fallait être patient pour accéder à la zone du public :

Une seule route d’accès, 2 filtrages par les bénévoles, un contrôle Gendarmerie avec fouille de la voiture (Malle, boîte à gants et sac de reportage) avant d’accéder sur zone après deux nouveaux contrôles par agents de sécurité avec là aussi contrôle des sacs et palpation des vêtements. Mais la sécurité est à ce prix, en ces moments troubles.

Heureusement, le spectacle était là, et bien là, pour faire rêver les passionnés :

– Que ce soit le Parrain, Michel Drucker, arrivé jusque devant le podium d’animation en avion et accueilli par la Marraine Claire Merouze et par Daniel Binard, directeur des vols.

– Que ce soit l’Extra 260 et le Pitts S2B qui montraient leur amour de la voltige de façon flagrante.

– Que ce soit l’équipe des Parachutistes de l’Armée de l’Air qui ont enchaîné les figures de compétitions comme le « Diamant » ou la « Corde ».

– Que ce soit le Rafale en livrée Solo Display qui a fait frémir, vibrer les spectateurs.

– Que ce soit le « Crazy Piper Team » avec le vol d’un appareil et la poursuite par la pseudo « Police de l’Air ».

– Que ce soit les longues files d’attente pour s’essayer au pilotage sur les simulateurs.

– Que ce soit les divers stands, dont celui de l’Association des Ingénieurs et Scientifiques de France dont nous reparlerons dans un prochain article.

Tout était fait pour passer une journée exceptionnelle !

Félicitations à l’équipe des nombreux bénévoles, sans qui ce rassemblement ne pourrait pas exister, avec un remerciement tout particulier aux 2 organisateurs qui avaient pris en charge la correspondance avec les médias, Maëlys Beliazi (ENAC) et Kamal Quazbary (ISAE), pour leur aide.

Crédit photo « Claire Merouze et Maëlys Beliazi » : Roger Eychenne (La DdM)