ELLES : 3 Gardien ( 15 ème, 82 ème ), Hassan ( 87 ème)

Cardeilhac : 0

Un dernier match chargé de symbôles.

Un dernier match chargé de symbôles et d’émotion pour des verts qui ont joué un scénario écrit il y a 2 semaines. Il a trouvé une heureuse conclusion sur le terrain!

Malgré 2 absences ( David et Julien ), c’est un groupe qui a affiché des qualités morales exceptionnelles pour atteindre son objectif. Le ton est donné d’entrée avec le duo Gardien- Hassan qui a bien l’intention de donner du souci au portier visiteur Farchaoui ( 5 ème, 12 ème minute ). Cardeilhac contraint à la défensive se procure sa première occasion par Lombard (14 ème ) sans inquiéter Combes.

C’est Gardien très en vue en ce début de match qui montre la voie en ouvrant le score ( 15 ème). Lacaze ( 18 ème ) puis le même Gardien ( 23 ème) voient leur tir échouer d’un rien. Pas de temps mort, un match alerte, engagé où Cardeilhac bien que dominé ne lâche rien s’en remettant à un Farchaoui qui s’interpose avec brio sur une nouvelle occasion de Tombini ( 29 ème) . Hassan rate le cadre ( 42 ème). Les verts en dépit d’une bonne mi-temps atteignent le repos sur le score minimum ( 1-0).

L’Entente mène les débats mais est en peine pour concrétiser.

Lacaze ( 63 ème), Brune ( 66 ème), Maurel ( 67 ème) mettent la défense de Cardeilhac sur le grill mais le tableau d’affichage n’évolue pas. Brune apporte son soutien à l’attaque avec une nouvelle occasion ( 73 ème ), le temps passe et le risque d’un contre malheureux pour les verts n’est pas à exclure! Finalement c’est l’ange gardien des verts qui ajoute le 2 ème but synonyme de délivrance ( 82 ème).

L’ELLES soulagée, déroule et chacun prend sa part de plaisir. A commencer par Gérard, le coach qui dirige là, sa dernière rencontre. La cerise est ajoutée sur le gâteau par l’opportuniste Hassan ( 87 ème). Cardeilhac lâche définitivement prise après une belle débauche d’énergie. Victoire 3-0, le travail est fait. La mission est accomplie et toute l’équipe s’empresse de fêter dignement l’évènement. C’est alors autour de son emblématique capitaine Guillaume Lopez  et du coach Gérard Lacaze qui ont su mener à bon port, leur équipe .