C’est à Carcassonne que nos princesses jouaient  la demi-finale féminine de rugby de Fédérale 1 contre l’équipe de Narbonne.  Sous un soleil de plomb, les deux équipes entraient sur le terrain avec la ferme intention d’en découdre (dans le respect des règles, s’entend).  En première mi-temps, nos « rouge et noir » maintenaient la pression adverse donnant du fil à retordre aux « orange et noir » de Narbonne.  Dominatrices en mêlée fermée, faisant jeu égal en touche, nos filles se voyaient récompensées par une pénalité que notre toujours précise « Mimi » transformait. Après un plaquage haut d’une narbonnaise, nos adversaires se retrouvaient à 14. Hélas le PSTFR ne profitait pas de ce surnombre et  c’est même Narbonne qui, avant la pause, inscrivait un essai  qui n’était pas transformé. Le score à la mi-temps était de 5 à 3 en faveur des « orange et noir ». Après la pose et quelques minutes de jeu égal,  c’est  une de nos joueuses qui se faisait sanctionner pour un plaquage haut. Réduit à 14, accusant la chaleur et les efforts consentis, le PSTFR cédait sous les assauts narbonnais.  C’est ainsi qu’après une percée fulgurante côté gauche, nos adversaires  inscrivaient un second essai, celui-là transformé : score 12 à 3. Toujours aussi valeureuses, dans les 5 dernières minutes, nos filles campaient dans  les 22 narbonnais. Par 2 fois, les pénalités jouées à la main avortaient à l’approche de la ligne. Nos joueuses et leurs entraineurs n’ont rien à se reprocher, la saison fut belle. Nos princesses restent princesses, pour qu’elles deviennent  reines, nous attendrons la prochaine saison !