Le conseil municipal s’est réuni ce lundi 27 mars pour approuver les différents comptes administratifs de la commune et voter les budgets 2017 et les taux d’impositions.

Le budget principal fait ressortir un excédent de 270 842,31 € pour 2016. Celui des bâtiments productifs de revenus donne un solde positif de 32 199,97 €. Et celui des abattoirs donne un résultat de 382 902,14 €. Soit un excédent global de 685 944,42 €.

Les taux d’imposition ont été approuvés à l’unanimité. Ils sont sans changement pour la 2ème année consécutive. Le taux de la taxe d’habitation reste donc à 11,17 %. Celui de la taxe foncière sur les propriétés bâties est toujours de 28,30 %. Et pour les propriétés non bâties, il se maintient à 99,92 %.

Le budget principal s’équilibre à 24 306 777,07 € pour 2017, dont 16 812 680,28 € pour la section fonctionnement et 7 494 096,79 € pour les investissements. Le budget des bâtiments productifs de revenus se monte à 535 683,36 € dont 322 867,16 € de fonctionnement et 212 816,20 € d’investissements. Enfin pour l’abattoir, le total s’élève à 4 177 259,89 € dont 3 386 509,57 € en fonctionnement et 790 750,32 € en investissements.

Au cours de ce conseil, il a été approuvé le principe de l’autorisation de programme pour répartir sur deux exercices la charge des travaux de rénovation de la piscine extérieure. Et pour financer les restes à charge des travaux réalisés sous maîtrise d’ouvrage du SIVOM, un emprunt du SIVOM de 1 200 000 € contracté pour le compte de la commune sera remboursé en vingt ans.

Le conseil a également voté les subventions aux associations. 117 d’entre elles se voient attribuer un total de 588 620 €. Un budget qui reste stable d’une année sur l’autre.

D’autres délibérations ont été adoptées à l’unanimité. La séance a été levée à 22h20.