Loïc Le Guen habite Landorthe et sa spécialité, c’est la chasse au frelon asiatique malheureusement bien répandu maintenant dans notre région. Il y a fort à craindre une recrudescence de ce type d’insectes en raison d’un hiver plutôt doux. Celui-ci, arrivé dans le Sud-Ouest en provenance de Chine en 2004, inquiète mais les moyens de le combattre existent et Loïc, qui a suivi une formation spécifique agréée par la Fredec (fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles) précise que la reine qui vient de sortir de sa période d’hibernation essaime en particulier près des plans d’eau et des arbres fruitiers. Le nid grossit jusqu’au mois d’août et septembre est la période de reproduction de l’espèce.

Il y a plusieurs années, le frelon basait son nid très haut dans les arbres, mais aujourd’hui, on note un changement de comportement dû au fait qu’il ne rencontre pas de prédateur. Les nids sont bien souvent placés sous les toitures, dans les haies et les arbres bien entendu. Au-delà du fait qu’il est dangereux pour l’homme, il est friand d’abeilles et contribue largement à la diminution de l’espèce.

Loïc intervient à la demande des particuliers, des mairies, de juin à novembre, en traitant avec un puissant insecticide propulsé dans le nid avec un compresseur. Il est équipé d’une combinaison adaptée à la situation et muni d’une perche télescopique pour cette opération minutieuse qui demande beaucoup de précautions. Le danger se situe surtout dans un rayon de 5 m autour du nid. N’hésitez pas à le contacter via son entreprise «Stop guêpes et frelons» au 06 64 03 18 74. L’homme est sympathique et surtout compétent. Des propriétaires l’appellent parfois pour lui signaler la présence d’un nid de l’année précédente, mais sachez, nous dit Loïc, avec un sourire, que les nouvelles reines n’utilisent jamais les derniers domiciles de leurs congénères !