« Nous sommes la région de la qualité et de l’innovation agricole et alimentaire » C’est par ces mots que la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a ouvert  la visite de la délégation régionale, ce mardi 28 février, au 54ème Salon International de l’Agriculture.

Aux côtés des vice-présidents, Vincent Labarthe et Jean-Louis Cazaubon, et du président de la chambre régionale d’agriculture Denis Carretier, Carole Delga est allée à la rencontre des producteurs et éleveurs régionaux présents en force au SIA 2017.

 

« L’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est parmi les régions de France les mieux représentées ici à Paris, avec plus de 100 exposants. C’est une force et une fierté de pouvoir montrer aux milliers de visiteurs présents que nous sommes la région de la qualité et de l’innovation agricole et alimentaire. Nous sommes fiers de nos terroirs et de nos 250 produits agricoles et viticoles d’exception qui font notre renommée en France et à l’international », a notamment déclaré la présidente de Région.

« Ce moment de fête ne doit toutefois pas nous faire oublier que nos agriculteurs traversent des moments très difficiles. Les crises structurelles qui les impactent renforcent ma conviction que nous devons repenser et transformer notre modèle agricole avec, notamment, le développement de l’achat local, de l’agroécologie, de nouvelles pratiques innovantes, durables, et ancrées dans nos territoires. Ce ne sont pas juste des mots. Nous venons d’augmenter de 40% notre budget en faveur de l’agriculture et de l’agroalimentaire avec des moyens renforcés pour soutenir les éleveurs et producteurs touchés par la grippe aviaire. 5M€ supplémentaires sont mobilisés pour les aider à réaliser des investissements lourds.  Nous accompagnerons aussi fortement  l’ensemble de la filière d’élevage mais également la viticulture avec un nouveau dispositif d’aide à la plantation viticole pour les jeunes agriculteurs.

La Région est donc pleinement mobilisée pour défendre l’activité et l’emploi agricole sur ses territoires ruraux et de montagne. Nous avons de nombreux atouts dans ce secteur, le 1er de notre économie régionale. Au-delà c’est toute une culture du partage, du vivre ensemble, du bien manger et du bien vivre que nous portons ici car elle fait notre unité, notre identité » a conclu Carole Delga.

Au cours de sa visite, Carole Delga n’a pas résisté à aller plus spécifiquement à la rencontre des éleveurs et agriculteurs commingeois. Elle a notamment remis le prix Vaches Gasconnes et s’est rendue auprès des éleveurs de porcs noirs de Bigorre. “Bon sang ne saurait mentir”

Marcus Garvey disait : « “Un peuple qui ne connaît pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arbre sans racine.”