Les enfants agissent pour la Garonne

Invités par la municipalité et le SIVOM des plaines et coteaux du Volvestre, les 24 élèves de CP/CE1 et Christophe Grau, leur enseignant de l’école de Saint-Julien sur Garonne, ont participé la semaine dernière à une action concrète pour la valorisation de la Garonne. D’abord, ils ont dévoilé deux grands et magnifiques panneaux. L’un est visible depuis la départementale qui franchit le pont de la Garonne. Il a été réalisé par les écoliers du RPI Saint Julien – Salles sur Garonne et présente le chemin des escargots qui permet de découvrir le patrimoine naturel du ramier au bord du fleuve. «Un site inscrit au réseau européen Natura 2000 pour sa biodiversité» soulignait le maire Patrick Lefebvre. Le second panneau, réalisé avec l’appui de l’association «Patrimoine et paysages en Volvestre », est dédié à l’histoire du fleuve. On y apprend tous les efforts consentis par les hommes, aux différentes époques, pour franchir ce fleuve tumultueux et aussi l’existence d’un château fort!

Une action écologique et pédagogique

Puis, les élèves ont participé à des plantations d’arbres sur les berges du fleuve. Une action écologique bien comprise grâce aux indications de Paul Simon qui rappelait justement que chaque 2 février on célébrait la Journée mondiale des zones humides, dont le ramier de Saint Julien est un remarquable représentant. Placer droit l’arbre dans un trou, tasser la terre autour et arroser, voilà des gestes simples mais importants que les enfants ont réalisé avec application et enthousiasme. Au total, ce sont une cinquantaine de saules qui valoriseront cette zone humide. Très fiers, les élèves ont souhaité revenir pour apposer une étiquette avec leur prénom afin de reconnaître leur arbre et en prendre soin. Didier Cros, président de l’association Cazères éthique, était également venu prêter main forte. Et même la météo fût de la partie puisqu’elle a assuré un temps clément… avant la tempête.