Ce lundi, les conseillers municipaux de Saint Gaudens étaient réunis pour délibérer sur une vingtaine de questions.

Parmi les questions traitées au Conseil Municipal on retiendra l’ouverture du camping aux camping-car. La fixation d’un tarif journalier pour la location d’un emplacement a également été décidée. Le tarif d’occupation des jardins familiaux a été reconduit (de 12 à 96 euros suivant les revenus).

La piscine municipale va être réhabilitée en commençant par la piscine d’été. Après l’attribution du marché de maîtrise d’œuvre au cabinet BET Setes SA Ingenerie, le coût estimatif des travaux s’élève alors à 3 178 327 euros. Diverses subventions sont demandées pour un montant de 2 542 660 euros ce qui laissera un reste à charge de la commune de 635 667 euros.

La restauration de la collégiale s’étalera sur trois ans. L’attribution des marchés a été approuvée pour un montant de 941 501,40 euros HT. La première tranche exécutée en 2017 s’élèvera à 307 769 euros subventionnés à 60 % ce qui laisse 123 107,60 euros à charge de la commune.

Deux opérations de réfections de trottoirs et travaux annexes seront engagées, d’une part sur l’avenue Foch, d’autre part sur le boulevard L. Cazassus. Ces travaux représentent un total de 73 400 euros.

Autres rénovations :

La rénovation de la 1ère tranche de l’avenue Joffre démarrera courant février. Pour la deuxième tranche programmée en 2018, le coût prévisionnel de l’effacement des réseaux a été estimé par le SDEHG. Il s’élève donc à 467 500 euros dont 186 552 euros restant à la charge de la commune. Il faudra y rajouter 116 875 pour la part télécommunications.

La rénovation de l’éclairage des avenues Phoebus, Montagut et Kennedy s’élève à 238 563 euros. La part restant à la charge de la commune se monte à 84 451 euros.

La commune poursuit la rénovation thermique et l’accessibilité des écoles. Le programme de cette année concerne le groupe scolaire du Pilat, l’école de la résidence et des Caussades (élémentaire). Ainsi que la cantine centrale. Cette tranche se monte à 405 257,29 euros subventionnés à 80%. ce qui laisse 81 051,46 à charge de la commune.

À la demande de la société des Membres de la Légion d’Honneur, la voie reliant le parking Pégot à la rue Guynemer sera dénommée «Allée sergent Nicolas Grégoire» en mémoire de ce soldat mort pour la France le 18 août 2008 en Afghanistan.

Toutes les décisions ont été prises à l’unanimité.