ELLES: 3 Tombini (4 ème), Youness (28 ème), Soubiran (87 ème) / Larboust : 2 Baux (20 ème), Héride Yohan (73 ème)

L’entame de match est excellente pour les locaux qui vont très vite ouvrir le score suite à une action bien construite conclue par Tombini (4 ième). Le gardien Tresserre ne peut que constater les dégâts! Youness (10 ème) et Ferreira (12 ème) jouent l’offensive mais sont vite rattrapés par le réalisme des visiteurs qui égalisent par Baux sur leur première occasion (20 ème). Un véritable coup d’assommoir, les verts, ébranlés, manquent de peu d’encaisser un nouveau but mais Combes s’interpose (22 ème). Un but typiquement “marocain” donne l’avantage aux verts. Youness marque sur un centre de son compère Hassan (28 ème).

2-1 au repos, les verts virent logiquement en tête mais leur prestation est moins convaincante par la suite. La transmission du ballon est moins fluide, un jeu plus statique laisse à Larboust une porte ouverte dans laquelle s’engouffreront des joueurs qui ne baissent pas les bras. Le laxisme local permet à Héride de marquer de près (2-2). Panique à bord à la 75 ème, le ballon navigue de droite à gauche et Larboust gâche là deux nettes possibilités de prendre l’avantage. Baux s’offre un tir de 30m, sans succès, mais le sort du match peut basculer sur un coup de dé! Les locaux ne sont pas en ballottage favorable mais finalement Soubiran (spécialiste du genre) s’offre un but venu d’ailleurs pour crucifier une équipe de Larboust, au pire moment (87 ème).

Victoire sur le fil, les verts sont loin d’avoir réalisé un grand match mais obtiennent l’essentiel : la victoire de la ténacité et du courage.