Les gendarmes des Hautes-Pyrénées et les PGHM de Pierrefitte-Nestalas et de Luchon rendent hommage, sur leur page Facebook, à Jean-Marc Victorin, ancien major du PGHM de Pierrefitte-Nestalas, mort mardi soir, après une chute en skis, dans le “couloir des poubelles”, sur la face nord du Pic du Midi.

Pyrénéiste chevronné, moniteur à l’ESF de La Mongie, guide de haute-montagne, Jean-Marc Victorin était retraité de la gendarmerie depuis janvier 2016.

“Très grand professionnel de la montagne à laquelle il a consacré toute sa carrière professionnelle, Jean-Marc a été victime de sa passion, lui qui a tant porté secours et soutien à de nombreux naufragés de la montagne. Nos pensées et notre soutien vont naturellement vers sa famille, son épouse, ses trois filles, ainsi que vers son père et son frère tous deux retraités de la Gendarmerie Nationale” peut-on lire sur la page Facebook de la gendarmerie des Hautes-Pyrénées.

Très émus par cette disparition, les gendarmes du PGHM de Luchon rappellent que Jean-Marc Victorin “avait commencé sa carrière à Saint-Gervais, puis après avoir décroché l’aspirant-guide, il avait rejoint le Centre national d’instruction de ski et d’alpinisme de Chamonix. Ensuite, il a officié dans les PGHM de Luchon, Savignac et Pierrefitte et aussi celui de la Réunion…”