Dans un article paru en juin 2016, nous avions rencontré Cédric. Ce jeune Landorthais de 21 ans sportif accompli venait alors de disputer les championnats de France de natation sport adapté.

Son handicap n’est pas un obstacle pour ce jeune homme. Il aligne les longueurs de bassin avec une aisance plutôt surprenante. Il suffit de l’observer au cours d’une séance d’entraînement. On comprend alors que l’eau n’est pas un élément contre lequel il se bat. Nageur licencié au club des Marsouins , la piscine de Saint-Gaudens est son jardin où il évolue quotidiennement après une journée bien remplie et un trajet …en train! Son nouvel entraîneur William Montano qui a pris le relais de Fabien Finart est étonné par cette faculté à se surpasser que possède son protégé. Un régal pour le coach qui a affaire à un élève appliqué, jamais rassasié.

Comme le précise William, le travail paie…et le début de saison le prouve. Vainqueur de 2 finales du championnat régional à Rodez en division 2. Ses résultats autorisent Cédric à évoluer en division 1. Lors de sa dernière compétition régionale à Toulouse, il y a quelques jours, Cédric s’est qualifié pour le championnat de France d’Angoulême au mois de juin prochain. En améliorant au passage ses chronos au 100m nage libre, 50m dos et au 100m 4 nages. Ces performances le placent au rang d’espoir pour une future intégration au sein du pôle France.

Si les mairies de St-Gaudens et Toulouse lui ont octroyé un trophée en 2016, notre jeune homme a de la suite dans les idées. Il ne compte donc pas s’arrêter en cours de…bassin. Le duo Cédric-William rêve certainement encore plus haut, mais chut, l’heure est au travail, dans l’humilité et la discrétion. Ses parents Brigitte et Joël veillent sur leur champion avec parfois l’obligation de ralentir son insatiable volonté. Pour l’heure, on prépare le prochain rendez-vous: une visite au.. pôle France, à Poitiers, en Février.Saint-Gaudens