À l’origine, les Noix de Coco étaient sculptées par les bagnards de Cayenne.

Ils s’en servaient comme monnaie d’échange. Soit entre eux ,c’était du troc, une noix de coco contre une cigarette ou bien contre un bout de pain. Soit avec les gardiens contre des améliorations de leurs conditions de détention. Cela pouvait aller de quelques minutes de promenade en plus ou d’avoir les entraves un peu moins serrées. Puis ce sont les autochtones qui ont assuré la relève et qui ont assumé ce genre de travail. Petit à petit, la sculpture de noix de coco s’est étendue aux îles et possessions françaises comme les Antilles (Guadeloupe, Martinique). Les thèmes principaux étaient les oiseaux et les singes. Venez découvrir le résultat de ce travail artistique…

Collection privée de Michel Bazin à voir dans la salle de la Sellerie de l’office du tourisme de Montréjeau. Entrée libre jusqu’au lundi 27 février. Ouvert le lundi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30, du mardi au jeudi, de 9h à 12h et de 14h à 18h, le vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h.