Honneur à leurs camarades morts en mission.

En préambule à la Sainte-Barbe, un dépôt de gerbe a eu lieu devant la stèle dédiée aux sapeurs pompiers morts en mission. C’est le président de l’amicale des sapeurs pompiers, Serge Lupin, qui a déposé cette gerbe en présence de diverses personnalités et au son de la marseillaise. L’assistance s’est ensuite rendue à l’intérieur des locaux pour écouter les différents discours.

Les pompiers ont fêté la Sainte-Barbe.

Ce samedi 7 janvier les sapeurs pompiers ont fêté leur sainte patronne, Sainte-Barbe. Le commandant Barthet a accueilli les participants en leur présentant ses meilleurs vœux. Il a d’abord salué les personnalités présentes. Madame la sous-préfète Marie-Paule Demiguel et les élus dont Monsieur Jean-Yves Duclos maire de Saint-Gaudens. Il a évoqué la vie de la caserne, en commençant par les variations d’effectifs durant l’année écoulée. Le Commandant relève ainsi deux cessations d’activité, un départ en retraite, quatre mutations entrantes, une mutation sortante et sept recrutements.

Il a ensuite retracé l’activité sur les 35 communes qui composent le 1er secteur d’intervention du CIS. Cela a représenté 2008 interventions contre 1989 en 2015. 138 pour des feux de toutes natures, 126 accidents de la circulation, 1592 assistances à personne, 152 opérations diverses. Les opérations diverses : épuisements, protections, bâchages ou destruction d’hyménoptères. Il faut y rajouter 407 sorties supplémentaires en renfort hors secteur, principalement sur l’ensemble du groupement sud. Dans toutes ces sorties on peut souligner 22 sorties spécialisées : 2 secours spéléologie (dont celui du 10 février à Arbas qui a permis de secourir sept spéléologues espagnols bloqués par la montée des eaux), 12 interventions en milieu périlleux réalisés par le GRIMP et 8 secours aquatiques.

Protocole d’accord.

Ces chiffres montrent une augmentation des sorties par rapport à 2015 (+ 92). Avec une hausse des assistances à personne, une légère diminution des AVP et une stabilité des interventions diverses. Un protocole d’accord entre le SDIS et le SAMU doit permettre la baisse des assistances à personne en 2017.

D’autre points ont été abordés lors de ce discours, sur lesquels nous reviendrons dans notre prochaine édition.

Le commandant a ensuite donné la parole au colonel Patrick Touflet, directeur départemental des services d’incendie et de secours de la Haute-Garonne. Celui-ci a notamment rappelé que les feux de déchets végétaux sont strictement interdits, et que les écobuages doivent être soumis à autorisation et être strictement encadrés. Puis Jean-Yves Duclos et à Marie-Paule Demiguel ont pris la parole. Ensuite le Sergent-chef Coffinet a présidé à la remise des galons et médailles (voir article remise des médailles).