Saint Gaudens :  Ce conseil exceptionnel avait pour objet de désigner un conseiller communautaire supplémentaire pour siéger au sein de la nouvelle entité qui verra le jour ce 1er janvier.

Par arrêté du 16 décembre 2016, le préfet a entériné la fusion de cinq intercommunalités. La nouvelle structure regroupera : le Saint-Gaudinois, le Boulonnais, les Terres d’Aurignac, Nébouzan-Rivière-Verdun (Montréjeau) et les Portes du Comminges (L’Isle-en-Dodon).

L’arrêté préfectoral du 19 décembre précise le nombre de sièges dévolus à chaque commune. Il octroie 24 siège à la ville de Saint-Gaudens dans ce nouveau conseil communautaire. Il était de 23 dans le conseil du Saint-Gaudinois.

Les conseillers communautaires déjà en fonction conservent leur mandat. Il s’agissait donc pour le conseil municipal de désigner le 24ème conseiller, parmi les membres du conseil municipal, conformément à l’article L 5211-6-2 du code général des collectivités territoriales. Ce vote a lieu à bulletins secrets.

Avant de passer au vote, Monsieur Peres a fait valoir que la représentation proportionnelle aurait dû faire revenir ce siège à l’opposition. En effet, sur 24 sièges, 4 devraient représenter la minorité, alors qu’ils se sont que 3 à siéger. En conséquence, l’opposition votera blanc pour cette désignation.

Manuel Isasi était seul candidat à cette désignation. Il a donc obtenu 27 voix sur 33 votants. Il devient donc le 24ème conseiller communautaire pour la ville de Saint-Gaudens.

Le seconde question à l’ordre du jour concernait la création de six postes à temps complet pour adapter le tableau des emplois à l’avancement obtenus par six agents. Il ne s’agit pas ici de six créations d’emplois, car les six postes libérés par cet avancement seront supprimés lors d’un prochain conseil municipal.