Toulouse, le 20 décembre 2016 :

Suite aux événements survenus le 19 décembre 2016, sur un marché de Noël à Berlin, la préfecture de la Haute-Garonne a pris les dispositions suivantes :

Pascal Mailhos, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a rappelé à l’ensemble des maires et des organisateurs de tout type de rassemblements (marchés de Noël, spectacles, cérémonies diverses…) la nécessité de renforcer leur vigilance quant à la mise en oeuvre des instructions Vigipirate en vigueur relatives aux rassemblements de personnes.

Il s’agit notamment de :

  • demander aux organisateurs de manifestations de sécuriser les rassemblements au niveau adapté (contrôle d’accès, sensibilisation du public et du personnel, dispositif anti véhicule bélier, etc) ;
  • mobiliser les moyens dont ils disposent (police municipale, sociétés de gardiennage) pour les sécuriser ;
  • sensibiliser le grand public aux bons comportements (surveiller ses effets personnels, signaler les comportements suspects, respecter les interdictions de circulations et de stationnement aux abords des marchés de Noel, éviter de se munir de sacs dans les lieux de culte, faciliter les vérifications opérées par les agents de sécurité,…);
  • signaler les rassemblements à la police ou la gendarmerie qui les conseilleront utilement quant aux mesures à prendre ;
  • en cas de dispositif de sécurisation jugé insuffisant, inciter les organisateurs à les annuler ; en cas de difficulté, prendre l’attache de la police ou la gendarmerie. Il s’agit d’augmenter le niveau de vigilance de chacun dans un esprit de responsabilité partagée.

Concernant plus spécifiquement le marché de Noël de Toulouse, les patrouilles (police municipale, police nationale et militaires de l’opération Sentinelle) vont se poursuivre et vont être intensifiées.

Un dispositif spécifique est aussi mis en place pour sécuriser les grands centres commerciaux du département.

Pendant la période des fêtes de fin d’année ce sont 900 policiers et 900 gendarmes ainsi que 120 militaires de l’opération Sentinelle qui sont mobilisés sur le terrain en Haute-Garonne, et qui seront si nécessaire renforcés.