« Est-ce que ne pas se faire prendre en train de mentir équivaut à dire la vérité ? »

Communiqué Alerte.Usine.Eaunes31:

Ce n’est pas notre conception de la vérité mais il semblerait que “Eaunes Environnement” (aujourd’hui exsangue) et “Eaunes Autrement” (en pleine déconfiture ?) s’accommodent de ces eaux troubles.

Dans son dernier communiqué (La Dépêche du 24/11/2016 ), “Eaunes Autrement” déplore le manque de communication imputé au seul Maire d’Eaunes concernant le projet privé d’implantation d’une usine de méthanisation sur cette commune. Mieux: elle trouve “normale” la réaction des Eaunois dont elle “ne s’étonne pas”.

Cela pourrait nous amener à penser que ces associations qui, depuis longtemps soutenaient dans la plus grande discrétion ce projet, ont fait le nécessaire pour informer. Est-ce le sens de ces pseudo “Informations Publiques” qui réunissaient au mieux 20 à 30 personnes ? Cela ressemble plutôt à une stratégie qui pourrait se résumer ainsi: « informer sans que cela se sache». Ce qui rejoint cette affirmation de M. Castany : “je n’avais pas à informer plus que nécessaire”.

Peut-on penser sérieusement que si ces deux associations avaient eu le moindre souci de ne pas laisser la population à l’écart, le bilan communication aurait été aussi confidentiel au moment de l’entrée en scène de Alerte Usine Eaunes31?

Aujourd’hui tout le monde sait qu’avec cette dernière association les choses ont changé: Avant, personne ne savait. Depuis, la population est informée du “projet Castany” et c’est un rejet massif. L’association compte plus de 200 adhérents, plus de 4000 pétitions. Nous avons mobilisé plus de 400 personnes lors de la soirée d’information du 24/10/2016, ce dont Eaunes Autrement feint de se féliciter! Nul n’ignore cependant que cette réunion était initialement prévue par Eaunes Environnement dans une petite salle où quelques dizaines de personnes (comme d’habitude) étaient attendues.

M Espinosa, à l’écoute de la population, avait prévu la déferlante!

Eaunes Autrement écrit: “le 24/10/2016 fera date”. Certes! Il nous font penser à ce personnage de théâtre de boulevard disant “la situation étant ce qu’elle est et puisque nous n’y pouvons rien changer, feignons d’en avoir été les instigateurs”.

Mais voila, personne n’est dupe : le rêve inavoué de ces associations était non pas que la population soit informée (ce n’était pas leur programme) mais qu’elle soit préparée à accepter ce projet (mais comment faire accepter l’inacceptable ?)

Alors, dans quelle bulle idéologique ou programmatique flottaient-ils?

Quant à nous, Alerte.Usine.Eaunes31, nous ne sommes pas des docteurs Faust et nous n’entendons pas pactiser avec ceux qui, après le simulacre et l’imposture, seraient prêts à toutes sortes de compromis pour continuer à accompagner ce projet .

Quelques questions :

– Faut-il opposer transition énergétique et populations ?

– Faut-il qu’il y ait nécessairement des victimes de la transition énergétique ?

– Faut-il que cette idée juste soit dévoyée et serve de prétexte à des intérêts privés dont les dérives sont plus que courantes ?

– Pourquoi “Eaunes Autrement” défend-elle avec autant d’opiniâtreté un projet privé aussi massivement rejeté ? Peut-être faudrait-il poser la question à M. Enjalbert, membre de Eaunes Autrement, élu à la mairie (liste d’opposition), salarié chez GRDF, en charge des questions liées aux bioénergies et donc intermédiaire entre M. Castany et l’entreprise pour laquelle il travaille… Bref le fournisseur et le client !

Le fournisseur, le client, le public floué et ceux qui tirent les ficelles : tous les acteurs sont là. Dans quelle farce grinçante ?

Eaunes,le 12 décembre 2016