Des militants venus du Comminges et du Savès (Saint Gaudens, Cazères, Le Fousseret, Montréjeau, Saint Béat, Saint Martory, Salies, Aspet et Rieumes) ont répondu présent à l’invitation de Paul-Marie Blanc, candidat à l’investiture des législatives pour le PS qui tenait une réunion à Pointis Inard. « Avant d’être élu dans le Savès, je suis avant tout un petit commingeois qui a passé toute son enfance et sa jeunesse à Saint Gaudens » a-t-il tenu à rappeler. Puis dans un discours très offensif contre « une droite dure et libérale » qui doit inciter tous les socialistes à se retrouver derrière les valeurs fondatrices de la gauche. Le maire de Bérat de citer François Mitterrand : « pour rassembler la gauche, commencez par rassembler les socialistes ! » avant de détailler les différences majeures qui existent entre droite et gauche. Autour des valeurs de solidarité, de justice sociale, de fraternité ou d’égalité des chances, il a présenté, chiffres à la clé, un discours argumenté et énergique qui aura séduit l’auditoire. Sur le plan économique Paul-Marie Blanc estime qu’il est temps de « lâcher la bride et donner un bol d’air pour relancer la croissance. On ne sortira pas de l’austérité avec plus d’austérité.». S’en suivit, sa conception de la fonction de député, s’appuyant sur les nouvelles règles de non cumul et s’engageant à ne briguer aucun autre mandat durant l’exercice parlementaire. La réunion fut l’occasion de découvrir sa suppléante, Michèle Brun, ingénieur en électronique, militante de Saint Gaudens et fille de Lélio Brun poète et peintre qui a longtemps vécu à Barbazan. Le vote des militants se tiendra les 8 et 9 décembre prochains.