Une fête au pont décevante !

C’est sous le signe du mauvais temps que s’est déroulée la fête au pont organisée par le comité des fêtes de Montesquieu.

Une faible fréquentation, la pluie, le froid tout était réuni pour une ambiance maussade.

Pourtant, le vendredi soir, la fête a été mise à l’abri de la salle polyvalente. Malgré tout, très peu de personnes se sont déplacées tant au repas qu’à la soirée disco.

Malgré la pluie, le samedi soir s’est déroulé comme prévu en commençant par le feu de la Saint-Jean. Une belle réussite avec un public au rendez-vous pour l’occasion.
En dépit d’une scène mouillée et de températures relativement froides, l’orchestre a tout de même joué. Une prestation appréciée par le peu de personnes présentes.

Pourtant, il y a quelques années, le mauvais temps n’arrêtait pas les montesquiviens. Un ancien du comité des fêtes raconte : « Nous refusions du monde pour le repas du vendredi soir, on avait même une liste d’attente. Une année, alors qu’il pleuvait nettement plus que ce soir, la buvette n’a pas désempli de tout le week end»

La question se pose aujourd’hui de savoir si la pluie a vraiment été la cause du peu de fréquentation. Etait-ce la coupe d’Europe de foot ou tout simplement parce-que les gens ne se donnent plus la peine de se déplacer?

Fort heureusement, le soleil a fait une apparition pour la fête de la musique le dimanche. L’école de musique de l’Arize, la chorale du collège de Montesquieu et les groupes de hip hop et de rock ont tous pu présenter leur prestation devant un public assez nombreux.

Un comité des fêtes découragé.

Malgré la réussite du dimanche, les membres du comité des fêtes se sentent découragés : “Tant d’investissement pour si peu!”. En effet, le bilan financier du week end est négatif : seulement une trentaine de repas le vendredi et une quinzaine pour la grillade du samedi, sans compter la faible fréquentation de la buvette.

Certains membres du comité se posent la question de l’intérêt de continuer dans ces conditions : ” Il y a de moins moins d’investissement de la part des montesquiviens qui ne se déplacent plus aux fêtes et on manque de bénévoles, c’est très vite très fatigant”, raconte un membre du comité. “Il n’y a pas que les soirées en elles-mêmes. Cela demande une préparation de plusieurs jours, voire plusieurs semaines si on tient compte du côté administratif. Et quand la fête est finie, il faut tout ranger. Quand la fatigue a été accumulée tout au long du week end, ce n’est pas facile”.

Mais heureusement, et tous les membres du comités s’accordent à le dire, l’équipe est soudée, et l’entente qui règne entre eux permet de passer de bons moments malgré la fatigue ou les coups de stress.

Le prochain rendez-vous est le repas de la côte à l’os ce vendredi 8 juillet, il sera suivi d’un repas moules-frites le jeudi 4 août. Le programme d’été du comité s’achèvera avec la fête de la Saint-Victor à la fin du mois d’août. Il se pourrait que ce soit la dernière du comité dans sa composition actuelle.

Il est encore temps de réserver pour la côte à l’os 
Renseignements et réservation auprès de l’office du tourisme : 0561901955