Lors du conseil municipal du 29 juin, les élus bératais devaient se prononcer pour ou contre le projet de fusion entre la communauté de communes du Savès et ses voisines du Fousseret et de Cazères. Après un long débat contradictoire qui a donné lieu à un échange constructif où chacun a pu développer ses arguments, le conseil municipal s’est prononcé en faveur de l’élargissement par 13 voix pour, 6 abstentions et 1 contre. Ce vote constitue l’épilogue d’une réflexion engagée depuis plus d’un an qui aura permis aux membres du conseil d’étudier en profondeur cette question. Le maire Paul-Marie Blanc avait appelé les représentants de la commune a approuvé cet élargissement du périmètre intercommunal en y voyant une opportunité économique pour le Savès. « Notre collectivité souffre d’un manque de desserte autoroutière. Les zones d’activités fleurissent le long de l’A64 et nous auront du mal à attirer des entreprises sur notre territoire. Or, l’activité économique impacte fortement notre capacité à pouvoir financer les équipements nécessaires à l’accueil d’une population toujours en forte augmentation. » Toutes les communes concernées doivent délibérer afin d’acter définitivement la fusion. La nouvelle communauté de communes sera créée le 1er janvier 2017. Elle regroupera 48 communes et plus de 33 000 habitants.