Le 9 juin 2016, l’association Migrateurs Garonne Dordogne (Migado) et EDF réaffirment leur engagement commun pour la restauration des poissons migrateurs Garonne.
Signée sur le site de la centrale hydroélectrique de Carbonne (Haute- Garonne), la nouvelle convention de partenariat confirme 15 années de collaboration et de nouveaux projets pour la préservation de la biodiversité.

MIGADO et EDF traduisent leurs engagements communs en faveur de la biodiversité dans une convention regroupant l’ensemble des actions mises en œuvre dans un objectif d’efficacité des acteurs et de partage des moyens, au travers de trois axes forts :

  •   un axe d’acquisition de connaissances en écologie piscicole des migrateurs sur le bassin Garonne
  •   un axe de mise en œuvre du franchissement piscicole sur le bassin Garonne
  •   un axe de communication coordonnée : scientifique, technique et de sensibilisation àdestination du grand public d’autre part

    La signature de la convention se tient au cœur de la centrale hydroélectrique EDF de Carbonne, lieu symbolique dans le processus de restauration des espèces migratrices en particulier l’espèce emblématique du saumon.

    Quelques exemples d’actions menées depuis l’aval de la Garonne jusqu’à l’amont :
     la mise en place et le suivi des ouvrages de montaison à Golfech (ascenseur à poissons, passe à anguilles et station de contrôle) et sur la centrale hydroélectrique du Bazacle à Toulouse
     un travail collaboratif d’acquisition et d’actions préventives sur l’incidence des silures sur les poissons migrateurs
     à Camon et Pointis des tests d’efficacité pour évaluer l’évolution des systèmes de piégeage et transfert des juvéniles avec des résultats 2016 exceptionnels : près de 40 000 jeunes saumons transférés vers l’Océan
     à l’aval du barrage de plan d’Arem, situé sur la Garonne à proximité directe de la frontière espagnole, un travail collaboratif de réhabilitation / suivi de frayères