Lancement d’une concertation pour améliorer les services aux publics

Comme il s’y est engagé, Georges Méric a souhaité instaurer aves les Haut-Garonnais une nouvelle relation fondée sur le dialogue, qui vise à associer davantage les citoyens et les partenaires associatifs et institutionnels aux actions menées par le Conseil départemental.

Soucieux d’apporter un service adapté aux nouvelles attentes des usagers, dans un monde où les difficultés sociales se conjuguent souvent avec les difficultés économiques, le président du Conseil départemental a décidé de lancer une concertation sur ses politiques de solidarité avec l’ensemble des acteurs concernés.

Mardi 31 mai, à Bouloc, plus de cent acteurs locaux étaient réunis pour une première réunion dans le canton de Villemur. L’objectif : engager la réflexion sur un nouveau projet social pour le territoire. Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur l’ensemble des données géographiques, démographiques, économiques et sociales du canton et de travailler en partenariat, sur la base de ce diagnostic partagé, aux nouvelles problématiques du territoire et aux réponses à apporter aux habitants.
Cette concertation se poursuivra en groupes de travail thématiques jusqu’en décembre 2016 pour aboutir à l’élaboration du projet social du territoire du canton de Villemur qui sera mis en œuvre par la maison des solidarités de Bouloc à compter de mars 2017.

Ce travail de concertation sera mené dans chaque canton du département.

“Les évolutions de la société, exclusion sociale, individualisation des modes de vie, vieillissement de la population, ascension du chômage, tout ce qui contribue à la fracture sociale, nous amènent à devoir repenser nos politiques de solidarité et à renouveler nos services aux usagers.
Une nouvelle dynamique partenariale mettant en synergie développement social et développement économique doit animer nos actions, afin de répondre au plus près aux réalités du terrain et aux attentes de nos concitoyens” a précisé Georges Méric.