« Aujourd’hui, les jeunes sont les premiers touchés par les problèmes socio-économiques qui pèsent dans leurs familles. Le chômage, les difficultés d’intégration, le décrochage scolaire sont autant de facteurs qui conduisent à la perte des repères face aux valeurs de la République. Comprendre la laïcité, retrouver confiance en la République et redonner sens à ces valeurs républicaines, c’est faire le pari de l’intelligence, c’est construire sa propre dignité qui mène à sa liberté de conscience. Il est primordial de ré inventer le vivre-ensemble de chacun dans la Cité en retrouvant nos valeurs fondamentales dans un esprit d’ouverture à l’autre, de tolérance et de fraternité » précisait Georges Méric, président du conseil départemental.

LES ENJEUX DU PARCOURS LAÏQUE ET CITOYEN

Dans la France d’aujourd’hui, la laïcité est fortement mise à l’épreuve. Le Conseil départemental de la Haute-Garonne tient à rappeler qu’au delà d’un droit, la laïcité est avant tout une exigence pour servir les valeurs fondatrices de la République en faveur de tous les citoyens que sont la liberté de conscience, l’égalité des droits et des devoirs et la fraternité dans le souci constant de l’intérêt général. Seule la laïcité garantit à chacun sa liberté d’opinion et d’esprit critique, en dehors de toutes considérations politiques et religieuses.

En créant un Parcours Laïque et Citoyen, le Département fait le choix de restaurer les valeurs de la République et le principe de la laïcité sur son territoire par un nouveau dispositif en lien avec l’école, lieu inaltérable de l’éducation, la formation et l’émancipation des futurs citoyens.

UN LANCEMENT À LA RENTRÉE 2016

Initié par le Département, le Parcours Laïque et Citoyen s’inscrit dans une logique co-éducative en partenariat avec l’Éducation Nationale, afin de sensibiliser les jeunes générations autours des valeurs de la République et des principes démocratiques.

Le Parcours Laïque et Citoyen débutera dès la rentrée scolaire 2016. Il s’adressera à tous les collégiens des classes de 4ème et de 3ème, soit 30 000 élèves répartis dans plus de 1140 classes et sera mené tout au long de l’année en complément des programmes éducatifs pendant le temps scolaire et périscolaire.

4 objectifs forts émanent du Parcours Laïque et Citoyen : l’appropriation des valeurs de la République et du principe de Laïcité n l’apprentissage de la démocratie et du vivre ensemble n la préparation des jeunes à l’exercice de la citoyenneté, aiguiser leur esprit critique afin qu’ils deviennent des acteurs responsables et ouverts sur les autres n l’émergence d’une conscience citoyenne.

La mobilisation des acteurs locaux associatifs.

Un appel à projet sera lancé à destination des acteurs locaux et associatifs, dès la fin du mois de janvier. Les actions proposées lors de cette large consultation seront étudiées courant mars par un comité de sélection piloté par le Département. Ce comité sera constitué d’élus, de représentants des services du Département, de l’Éducation Nationale, de l’Académie et d’établissements scolaires.

Le Conseil départemental souhaite que les actions concrètes retenues s’inscrivent dans des dispositifs pédagogiques innovants, diversifiés et engagés pour l’apprentissage et l’appropriation des valeurs républicaines. Au cœur de ces actions concrètes seront déclinées les valeurs de citoyenneté, notamment inspirées de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, de ses symboles et de ses notions fondamentales de liberté, qui permet de faire tout ce qui ne nuit pas à autrui, d’’égalité, notamment devant la loi, mais aussi égalité des chances, égalité entre les femmes et les hommes, de fraternité, comme la solidarité, l’engagement et de laïcité comme garantie de l’impartialité vis-à-vis des croyances

Le financement des actions retenues au titre de l’année scolaire 2016-2017 sera assuré par l’intermédiaire de subventions, notamment réorientées sur le Parcours Laïque et Citoyen.

Par ailleurs, le déploiement du dispositif s’accompagnera d’une démarche d’évaluation tout au long de l’année scolaire, associant l’ensemble des intervenants afin de pouvoir adapter et enrichir le Parcours Laïque et Citoyen.