Le Sous Préfet de Muret, François Beyries, présentait ses vœux aux forces vives de l’arrondissement. De très nombreuses personnalités avaient répondu présentes à cette invitation qui se déroulait, à la grande satisfaction de tous, dans la salle Pierre Satgé plus vaste et fonctionnelle que les locaux de la Sous Préfecture devenu trop petits. On notait la présence parmi les autorités civiles, militaires et religieuses, la présence de Christophe Delahaye représentant Carole Delga , Maryse Vézat première vice -présidente du conseil départemental représentant Georges Meric, les députés Monique Ibora et Patrick Lemasle , le maire de Muret André Mandement mais également le général Bernard Clouzot, commandant la Région de gendarmerie de Midi Pyrénées.

Dans ses propos liminaires, Monsieur le Sous Préfet indiquait que cela faisait 3 ans qu’il occupait ses fonctions et que ce temps passé lui permettait d’avoir un vrai regard sur le chemin parcouru. L’Etat doit rester au plus près des élus et des citoyens dans un arrondissement qui a gagné plus de 3000 habitants en 2015 précisait-il dans son discours.

Accent mis sur la sécurité

Dans l’attente de la statistique officielle qui n’avait pas été divulguée l’an passé, monsieur le Sous Préfet rendait un vibrant hommage à l’action de la gendarmerie qui enregistre àla fois une baisse de la délinquance générale mais également un taux d’élucidation en hausse, sur l’arrondissement. Il félicitait les trois commandants de compagnie de gendarmerie pour leur engagement et leur loyauté. Il soulignait l’efficacité de leurs actions comme par exemple pour la sécurité routière qui enregistre un redressement en 2015. En accord avec monsieur le Préfet et les autorités judiciaires, la répression continuera et les efforts ne seront pas relâches pour que le fléau du nombre de tués sur les routes ne reste pas insupportable.

En ce qui concerne les atteintes aux biens, François Beyries signalait sa préoccupation en ce qui concerne les cambriolages précisant que les concitoyens étaient en attente d’une réelle baisse.

Les efforts que devront poursuivre les élus

Monsieur le Sous Préfet rappelait que le département de la Haute Garonne était le mauvais élève en ce qui concerne les emplois d’avenir et que les objectifs n’avaient pas été atteints. « Les collectivités devront faire des efforts en ce sens ». Effort demandait également pour que l’aire de grand passage pour les gens du voyage du grand Muretain se fasse enfin « Chacun devra y mettre du sien » précisait François Beyries.

En ce qui concerne les commissions de sécurité, monsieur le Sous Préfet sermonnait quelques peu les quelques maires récalcitrants qui, certes adhérent au constat fait par les techniciens de terrain, mais ne tiennent pas compte de l’avis défavorable de la commission. 35 dossiers sont encore en souffrance à la fin de l’année 2015.

 

Remerciements à l’ensemble de ces collaborateurs

Avant de conclure le Sous Préfet soulignait que l’ensemble de ces collaborateurs avaient tous mis en œuvre pour accueillir les 99 000 usagers qui s’étaient présentés à la Sous Prefecture en 2015. Il soulignait le service remarquable des employés de la Sous Préfecture et les remerciait et félicitait pour le travail accompli.

 

« Je continuerai à venir vous voir et à vous apporter mon aide » concluait François Beyries avant les traditionnels vœux de bonne et heureuse année.